Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 21:36

Fire Emblem Radiant Dawn test

 

                                          Une suite supérieure, oui mais...

Il s'agit de la suite du très bon Path of Radiance. Beaucoup de joueurs la considèrent supérieure au précédent épisode par son intrigue et la densité de son casting. Pourtant, certains sites peinent à s'enthousiasmer à cause du concept trop classique et surtout une réalisation quasi-identique à la Gamecube. En gros, voilà un titre qui paye la facture à cause de sa technique dépassée alors que son contenu s'avère énorme. Les notes prudentes des sites ne doivent en aucun cas empêcher les joueurs de s'y essayer, surtout ceux ayant bouclé la première partie sur Gamecube.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 23:54

Fire Emblem shadow dragon test

 

                                 L'origine s'offre une seconde jeunesse.

Il s'agit d'un remake du tout premier épisode paru au Japon sur la première console Nintendo. L'occident découvre enfin le destin du Prince Marth, héros mythique de la licence avec ses cheveux bleus qui va se confronter au tyran Medeus dans le royaume d'Altea. La possibilité d'utiliser le stylet de la DS apporte forcèment une fraicheur bienvenue et la difficulté reste toujours aussi ardue. Bref, impossible de bouder son plaisir. Petite précision et non pas des moindres: les artworks des protagonistes ont été dessinés par un certain Masamune Shirow.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 22:28

Fire Emblem the sacred stones test

 

                                                 Un classicisme prudent.

Sorti en 2005 sur GBA, ce huitième opus a le malheur de sortir presqu'en même temps que Path of Radiance et passer après un FE: Blazing Sword éblouissant. Du coup, son impact prend un p'tit coup dans l'aile. Faute d'innover, The Sacred Stone offre tout de même la possibilité de vivre l'odyssée à travers deux personnages différents: Erika et son frère Ephraim. La disparition du stratège fictif est hélas une mauvaise nouvelle. Une décision qui sera reprise dans Path of Radiance mais cela ne nuit pas pour autant au gameplay de The Sacred Stone, aussi efficace que ses grands frères. La difficulté est désormais plus abordable grace à la possibilité de se déplacer librement sur le continent. Une initiative bienvenue pour ceux voulant s'initier "en douceur" à cette licence impitoyable.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 21:20
FIRE EMBLEM Awakening [Test express]

8 GRAPHISMES

Cinématiques en anime très bien compressées, joutes en 3D avec possibilité de changer l'angle de vue, on a un FE solide concernant sa technique, ce qui n'était pas gagné vu l'historique de la saga. L'effet 3D relief de la machine est bien exploité donnant un plus sur les aires de bataille.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

La forme subit quelques modifications mais le fond est identique: lance>épée, épée>hache, hache>lance. On peut changer de classe à volonté et monter en Xp à notre guise au risque hélas d'opter pour le bourrinage massif. Mais vu la quantité de soutien à débloquer, ça passe.

 

8 MUSIQUES

En général, l'OST de la série ne me laisse pas de gros souvenir mais là, c'est une grosse bousculade des habitudes. Le thème du combat final, superbe et épique, conclut en beauté.

 

9 PERSONNAGES

Chrom a fort à faire avec ses deux soeurs, Lissa et Emmeryn. En plus de son armée, il lui faudra gérer sa future progéniture et celle de ses guerriers. Que ça soit les 2 générations, on se régale de faire interagir entre eux les membres de cette armée.

 

7 SCENARIO

A part les quelques rebondissements sur le stratège qu'on dirige, le reste manque un peu d'ambition. Les nombreux dialogues de soutien auraient pu creuser davantage mais il n'en est rien. On reste en terrain connu avec les guerres entre nations et un dragon-pas-beau à annihiler.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 22:40

Atelier Ayesha test et notes

 

                                                             La valse des 6.

Aprés Ninokuni et avant le Fire Emblem prévu sur 3DS prévu pour avril, voilà que se pointe la charmante Ayesha avec un nouveau Atelier sur PS3. Ca ne fera jamais que le 4e depuis la sortie de la machine: une productivité bienvenue mais stagnante sur sa qualité. Tous les sites s'étant penchés sur le cas de la petite dernière s'alignent pratiquement sur la même note. Une fois encore, les personnages et le scénario récoltent le bonnet d'âne tandis que que le gameplay se montre bien plus souple que les précédentes productions. Si l'amélioration des combats a ses chances de convaincre, la simplication de l'alchimie risque de faire tirer la tronche aux afficionados. Malgré la modélisation réussie des personnages et quelques musiques poétiques, ce nouveau titre de Gust joue hélas dans le registre dispensable sauf pour les fans, bien sur.

Partager cet article
Repost0