Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 19:27
[Revue de test] DESTINY [Test express]

                                                    Déjà une légende.

C'est le phénomène de cette rentrée et le jeu dont beaucoup de monde parle en ce moment. Au boulot, j'ai plusieurs collègues qui l'ont déjà commencé et à chaque pause, c'est les mêmes phrases qui reviennent: "T'es à quel niveau?", "T'as acheté un nouveau vaisseau?", "Putain j'ai galéré sur cet enfoiré de Phagoth!", "Hé, vous avez vu le Hawmoon, ce flingue d'enfer exclu Sony?!"... Bref, bref, ce MMORPG/FPS (ouf!) a fait entrer pas mal de joueurs dans la next-gen vu le concept d'évolution permanente du titre. Les 500 millions de dollars de budget (pauvres japonais, comment voulez-vous qu'ils luttent...) pour cette mégaproduction signé Bungie sont pour l'instant assez difficilement perceptibles sur le contenu, même si certains collègues m'ont affirmé qu'il y avait déjà beaucoup à faire, surtout sur le craft de l'équipement. Reste que la direction artistique, belle à pleurer avec ses visuels SF colorés et des design très arrondis rappelant par moment les mangas de Shirow, fera craquer bon nombre d'entre nous, dont moi. Mélangeant habilement FPS (vue à la première personne) et A-RPG (pouvoirs magiques utilisés à la 3e personne) avec une évolution de 30 niveaux (pour l'instant), il est évident qu'on va encore entendre parler surement de Destiny dans les prochains mois si Bungie alimente régulièrement son bébé. Vu son succès insolent, ils auraient tort de tuer cette luxueuse poule aux oeufs d'or.

 

                                                         [Test express]

[Revue de test] DESTINY [Test express]

8 GRAPHISMES

Certains effets d'éclairages sont saisissants et les environnements impressionnent. Mais le portage multisupports fait subir quelques carences sur la modélisation, comme celle des personnages par exemple. La puissance de la PS4 n'est pas exploitée à fond malgré un résultat satisfaisant.

 

7 SYSTEME DE COMBAT

Les phases de FPS sont funs avec des terrains de jeu bien étudiés. Ils offrent un grand nombre d'abris pour se couvrir et jouer les snipers. Mais l'intelligence artificielle des ennemis est à la ramasse pour la plupart.

 

8 MUSIQUES

Gros point fort du titre. Les thèmes musicaux envoient la patate dans les moments les plus intenses lors des confrontations.

 

4 PERSONNAGES

Quelques personnages spectaculaires en apparence mais seulement en apparence malheureusement. Rien de mémorable.

 

6 SCENARIO

Une direction artisitique flamboyante rehausse l'univers de ce MMOFPS, racontant sans génie une énième guerre entre humain et aliens. Attendre des DLC payants pour espérer avoir plus de concret n'arrange rien.

 

Vous pouvez lire mon avis plus développé à cet article:

- Destiny [Partie vécue]

Repost 0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 11:41
[Revue de test] FINAL FANTASY XIV: A Realm Reborn

                                                    Le retour du roi.

L'heure de la revanche semble avoir sonné pour Final Fantasy XIV. Disponible depuis fin août, le MMORPG pharaonique de Square enix, sur lequel la firme mise beaucoup pour se dépêtrer d'une situation financière délicate, rencontre un gros succès dès son lancement. Mais succès ne va pas sans conséquence: les serveurs ont tiré la langue comme ce n'est pas permis. La réaction du producteur ne s'est pas faite attendre avec des excuses publiques et des promesses sur des ajustements déjà commencés. On le sait, le lancement d'un MMO reste un peu compliqué mais SE est bien décidé à ne rien laissé au hasard. Certains sites ont déjà donné une note malgré la jeunesse du produit et reconnaissent que FFXIV mérite de remporter un beau succès: accessible, riche avec un excellent système de jobs, il faut pourtant posséder un PC de course pour bien en profiter visuellement. La version PS3, sans surprise, est bien dessous techniquement. Un argument qui me fait attendre sereinement la version PS4 l'année prochaine où d'ici là, les serveurs seront déjà bien installés et plus stables.

 

 

                   Test express (mise à jour du 27/04/16)

[Revue de test] FINAL FANTASY XIV: A Realm Reborn

8 GRAPHISMES

Des environnements bien construits, visuellement très fins offrant une grande variété de paysages (forêts, déserts, campagne...) comme n'importe quel RPG. 

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Il est parfaitement jouable au PAD sur la console de Sony. Pour communiquer, c'est plus compliqué et le clavier devient indispensable. Sinon, les macro font très bien le travail. Les combats sont techniquement très solides en plus d'être spectaculaires! Le duel face à l'Ultima Arma en est le parfait exemple.

 

9 MUSIQUES

Les musiques d'ambiance sont réussies (le thème du camp Amalj'aa). Certains thèmes de combat finissent aussi par tourner en boucle dans notre tête. On est content de constater le retour en grande forme de notre cher Uematsu.

 

7 PERSONNAGE

La belle Y'shtola domine un casting pauvre en intérêt durant le premier arc narratif. Heureusement, d'autres seconds rôles commencent un peu à s'épaissir sur le second arc.

 

7 SCENARIO

De qualité très inégale (MMO oblige?), il faut être très patient avant de voir décoller du concret. En gros, le second arc narratif faisant le lien avec l'extension Heavensward est de loin le plus intéressant avec ses trahisons et ses complots politiques. Le background d'Eorzea reste quant à lui irréprochable. A voir par la suite...

Repost 0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 00:03

Tomb Raider Reboot test et notes

 

                                                 Le sacre d'une reine mère.

Que fait Lara Croft dans un blog dédié aux RPG? Comme je l'ai écris précédemment, la présence de mécanismes empruntés au genre donne naissance à des titres hybrides. En plus d'être édité par un certain Square Enix, ce reboot luxieux de cette licence légendaire allie exploration (ingrédient déjà connu) et amélioration de l'aventurière par un arbre de compétences et un système d'Xp. Même si GK reconnait qu'on est loin d'un RPG classique, le genre s'invite bien dans le gameplay de ce Tomb Raider unanimement salué pour ses graphismes soignés et son exploration prenante. Même l'approche plus humaine de Lara  est applaudie malgré le risque de basculer dans le registre godiche. Les seconds rôles sont par contre taillés en pièces. L'orientation artistique, très "Hunter Games", semble donc réussir à ce retour très surveillé. Je pense suspendre ma partie de Ninokuni pour m'y essayer prochainement.

 

 

                                                           [Test express]

 

Tomb Raider Reboot

 

10 GRAPHISMES

Avec Square Enix comme distributeur, le studio Crystal Dynamics s'est mis une pression monstre et rend finalement un travail aussi magnifique que le moteur Crystal Tools du géant japonais. Les textures sont impressionnantes de détails et la modélisation bien finie. Un vrai boulot d'artiste.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Le RPG s'invite chez Lara avec un système d'Xp parfaitement adapté au jeu d'action. On est accroché par l'appât du gain pour chaque découverte de reliques et de matériaux. On peut tuer la faune environnante pour monter aussi en puissance. Sans être aussi poussée que Resonance of Fate, l'amélioration des armes reste sympa. Les QTE à la Shenmue servent très bien les joutes d'action survitaminées.

 

8 MUSIQUES

Angoissantes, nerveuses, elles accompagnent bien le joueur dans son voyage au bout de l'enfer.

 

6 PERSONNAGES

Avec sa fragilité plus perceptible, Lara Croft est plus humaine donc plus attachante mais ses tueries engendrées à grande échelle sont totalement incohérentes avec sa soi-disante stature de débutante, détail pourtant fortement appuyé pendant la promo du jeu. Le reste du casting est creux, rabaissant l'intrigue à une série B.

 

7 SCENARIO

Juste ce qu'il faut en mystères pour maintenir le joueur en haleine. Le concept de l'île maudite n'est pas nouveau mais la tension du rythme est si éprouvant qu'on ressent les mêmes maux que notre belle archéologue dans son odyssée de la souffrance.

 

Vous pouvez lire mon avis plus développé à cet article:

               TOMB RAIDER Reboot [Partie vécue]

Repost 0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 18:42

DIABLO III avis et notes

 

L'infernale efficacité. 

Le démon ludique a guetté le mois de mai pour faire apparaitre son horrible visage, face à laquelle les sites se prosternent unanimement. Les pouces se lèvent pour la réalisation et le replay value mais se baissent pour la connexion obligatoire (même pour le mode solo). Sous les flots de compliments, on remarque que GK n'a pas trop apprécié le scénario et JeuxActu regrette une interface non personnalisable. Parmi les précautions à prendre: prévision d'une souris de rechange fortement recommandée.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans PC PS3 PS4 Revue de tests
commenter cet article

PARTIE ACTUELLE

BLUE REFLECTION

 

Tags