Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 20:47
SHENMUE III [Test]

Comme dit le proverbe: "tout vient à point à qui sait attendre." Après un accouchement interminable, les 18 ans d'attente sont-ils vraiment justifiés? Tout dépendra de l'approche plus ou moins sensible faite aux concepts rétro car Shenmue III aime avant tout le passé... et y rester.

 

- Terminé avec un kung-fu level 36
et le calendrier daté vers fin avril/début mai

 

Les premières secondes après le lancement du jeu se révèlent presque mystiques: Hazuki avance dès qu'on pousse le stick... après être sorti de la grotte avec Shenhua, des années après l'excellent et richissime second épisode. Autant trancher dans le vif de suite: ce 3e opus est le plus faible de la série mais j'y reviendrai plus bas.

"Vous voilà enfin tous les deux... Vous avez fait quoi pendant tout ce temps?"

"Vous voilà enfin tous les deux... Vous avez fait quoi pendant tout ce temps?"

L'objectif du récit est simple: il faut retrouver le père de Shenhua et on se rend vite compte que même dans un petit village retiré au milieu de nulle part, il y a toujours des fouteurs de merde motivés à pourrir le quotidien. Hazuki apprend que des voyoux s'attaquent aux tailleurs de pierres de Bailu: pourquoi? C'est le début de l'enquête.

Le village de Bailu offre de jolies environnements mais...Le village de Bailu offre de jolies environnements mais...
Le village de Bailu offre de jolies environnements mais...Le village de Bailu offre de jolies environnements mais...

Le village de Bailu offre de jolies environnements mais...

.... n'est pas si paisible que ça. Bref, jamais tranquille!

.... n'est pas si paisible que ça. Bref, jamais tranquille!

Commençons par le gameplay: j'avoue avoir eu peur avec cette jauge de fatigue à gérer mais finalement, c'est assez équilibré pour ne pas être trop pénalisant. La bouffe est abondante et pas chère pour garder la forme. Coté combat, rien de compliqué: il faut farmer les mêmes activités d'entrainement pour faire monter son niveau d'art martial et les nouveaux coups acquis. Les manip' très dreamcast ne dépayseront pas les habitués ayant curé de fond en comble les anciens épisodes.

L'entrainement au combat est incontournable pour monter son niveau martial.L'entrainement au combat est incontournable pour monter son niveau martial.L'entrainement au combat est incontournable pour monter son niveau martial.

L'entrainement au combat est incontournable pour monter son niveau martial.

Le problème, c'est que si le scénar' a scripté une défaite inévitable, l'entrainement au max ne servira à rien: Hazuki s'écroulera  même s'il a dominé le combat. En gros, pour résumer la progression de Shenmue III: on visite 2 villages et il faut apprendre dans chacun d'eux une super-technique auprès de maitres pour terrasser un gros costaud presque invulnérable.

Les chorégraphies des combats sont bien mises en scène. Yu Suzuki s'est fait plaisir.
Les chorégraphies des combats sont bien mises en scène. Yu Suzuki s'est fait plaisir.
Les chorégraphies des combats sont bien mises en scène. Yu Suzuki s'est fait plaisir.
Les chorégraphies des combats sont bien mises en scène. Yu Suzuki s'est fait plaisir.
Les chorégraphies des combats sont bien mises en scène. Yu Suzuki s'est fait plaisir.

Les chorégraphies des combats sont bien mises en scène. Yu Suzuki s'est fait plaisir.

Autre soucis, c'est que l'apprentissage passe par des activités guère passionnantes (attraper des poules ou enchainer les combats dans un temple, pour battre un adversaire choisi par ledit maitre). Apprendre en étant patient, OK on est bien dans la philosophie des arts-martiaux mais l'avancée poussive de l'intrigue flingue la motivation.

Pour gagner votre vie, privilégier d'abord la cueillette plutôt que la coupe du bois. Pour gagner votre vie, privilégier d'abord la cueillette plutôt que la coupe du bois.

Pour gagner votre vie, privilégier d'abord la cueillette plutôt que la coupe du bois.

Pour le casting féminin, Shenhua tient la tête d'affiche sauf que son traitement dans la 2e partie du jeu (le gros village de Niaowu) est une vaste fumisterie: la demoiselle n'en fout pas une! Elle attend Hazuki chaque matin dans le hall de l'hôtel et le soir à 21h, elle lui annonce qu'elle va dormir dans une des nombreuses cinématiques répétée ad nauseam (comme la gérante de l'hôtel demandant le paiement de la chambre tous les jours).

L'alchimie entre Hazuki et Shenhua fonctionne très bien à Bailu. Par contre...L'alchimie entre Hazuki et Shenhua fonctionne très bien à Bailu. Par contre...

L'alchimie entre Hazuki et Shenhua fonctionne très bien à Bailu. Par contre...

... L'intérêt du couple s'effrite complètement à Niaowu. Shenhua y est inutile.... L'intérêt du couple s'effrite complètement à Niaowu. Shenhua y est inutile.

... L'intérêt du couple s'effrite complètement à Niaowu. Shenhua y est inutile.

Sur la terrasse extérieure commune, on peut "surveiller" la chambre de Shenhua. Hum...

Sur la terrasse extérieure commune, on peut "surveiller" la chambre de Shenhua. Hum...

Là où ça devient comique, c'est lorsqu'on doit trouver la somme de 5000 yens pour se payer la super-technique décisive pour l'avancée de l'intrigue: Shenhua se propose de chercher du travail pour aider mais Hazuki-la-bonne-poire répond style: "Meuh non, voyons! Je vais me démerder tout seul... Genre c'est pour retrouver ton père que je me (fais) casse(r) le cul mais surtout ne participe pas, sait-on jamais au cas où tu te casserai un ongle". C'est bien con car l'alchimie du couple fonctionnait dans la première partie, au village de Bailu.

Bonne surprise: on peut prendre des nouvelles du précédent casting par téléphone.

Bonne surprise: on peut prendre des nouvelles du précédent casting par téléphone.

Les 2 autres filles du jeu alternent le pire (Lin Shiling, inutile) et le meilleur (Niao Sun, hélas pas assez présente). La présence de Ren ne sert à rien hormis faire plaisir aux fans. Est-ce vraiment un cadeau vu l'utilisation du personnage? Le final déçoit et manque clairement d'ambition, surtout après une attente de 18 ans. Pour les points positifs, j'ai bien aimé l'ambiance des 2 villages surtout les rues commerçantes de Niaowu, avec son marché et son nombre hallucinant de boutiques. On peut enfin changer les fringues de Ryo, un concept hygiénique qui manquait cruellement à l'appel depuis 2 épisodes.

Relooker Ryo? Mais oui, c'est possible! Mais aussi onéreux!

Relooker Ryo? Mais oui, c'est possible! Mais aussi onéreux!

Niao Sun cachait bien son jeu. Elle reste néanmoins sous-exploitée.Niao Sun cachait bien son jeu. Elle reste néanmoins sous-exploitée.

Niao Sun cachait bien son jeu. Elle reste néanmoins sous-exploitée.

Si certains paysages bucoliques sont jolis, ils ne seront pas suffisants pour cacher le gros retard technique du jeu. Pour contrebalancer ça, j'avais espéré une narration plus dense en évènements mais Suzuki a préféré orienté le budget vers davantage d'activités annexes. Une semi-déception au final.

 

Ma note sur Sens critique: 6/10

Enfin la confrontation finale? Vous le saurez en jouant à Shenmue III. Tadaaam!Enfin la confrontation finale? Vous le saurez en jouant à Shenmue III. Tadaaam!

Enfin la confrontation finale? Vous le saurez en jouant à Shenmue III. Tadaaam!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Lure 30/01/2020 16:03

Je n'ai pas souvenir de d'avoir lu aussi déçu !

Flikvictor 02/02/2020 13:46

Disons qu'après 18 ans d'attente, on était en droit d'attendre un peu mieux niveau intrigue pour ce Shenmue 3. Le charme rétro et la nostalgie opèrent un peu quand même et il y a beaucoup d'activités annexes pour ceux qui veulent s' y perdre.