Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 20:06
LA LEGENDE FINAL FANTASY VIII et IX [Pix'n'Love, Actu]

Présentation des livres.

En attendant ZELDA: Hyrule Historia, l'autre évènement bouquin RPG de la rentrée sont les deux magnifiques ouvrages édités par Pix'n' love consacrés respectivement à Final Fantasy VIII et Final Fantasy IX. Celui consacré à Final Fantasy VII, sorti depuis un bon moment, ne devrait pas tarder à me parvenir.

Le prix est d'environ 20€ et chaque livre fait 200 pages avec du papier d'excellente qualité (un grain bien épais) et une couverture en dur. Il n'y a aucune image, aucun artwork ou screenshot: que du texte! Une bonne chose car les visuels vu 50000 fois et connus par coeur, c'était inutile d'en remettre une couche.

J'ai fini de lire le tome dédié à FFVIII (celui de FFIX est encore sous cellophane) et peut désormais donner un premier avis. Le premier quart du bouquin raconte tout le scénario du 8e épisode en exposant bien tous les éléments de l'univers et comment ils interagissent entre eux, bien avant de narrer les premières heures passées à la BGU.

LA LEGENDE FINAL FANTASY VIII et IX [Pix'n'Love, Actu]

Anecdotes, théories, point de vue...

... ne manquent pas et l'occasion de replonger dans cet étrange univers de sorcellerie réveillera forcément de très bons (ou mauvais) souvenirs. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, l'ouvrage démontre méticuleusement à quel point Final Fantasy VIII a un monde ultra-complexe et fouillé. Tout y passe: l'histoire de la civilisation disparue de Centra, l'héritage des sorcières, la guerre occulte ou encore le mythe fondateur Hyne.

En lisant (ou dévorant plutôt) les pages, il y a plein de détails que j'avais forcément oublié avec le temps. Le vécu datant de 1999, c'est avec un certain plaisir qu'on (re)découvre tout cela, non sans risquer le mal de tête car les voyages dans le temps, c'est toujours compliqué. Les incohérences ne sont pas oubliés comme celle des SeeD blancs trouvés dans le futur.

LA LEGENDE FINAL FANTASY VIII et IX [Pix'n'Love, Actu]

Incontournable mais...

Rédigé avec passion par Rémy Lopez, on ressent à la fin de la lecture les mêmes sentiments qu'une partie finie de Final Fantasy VIII: exalté mais frustré par les 2 trous béants du récit, à savoir les origines de la compression temporelle et d'Ultimecia.

L'auteur fait l'effort de fouiller chaque piste (des pours et des contres) en essayant d'apporter du concret mais ça reste bien sur l'interprétation de l'auteur. Sa théorie sur la manière qu'Adel a découvert l'existence d'Ellone est plutôt solide. Celle concernant Linoa et Ultimecia est évoquée sur au moins 6 pages. Malgré le démenti de Nomura himself et l'argument d'un Ultimania affirmant qu'une sorcière a la même durée de vie qu'une humaine, cette tenace théorie perdure encore car les incohérences du récit permettent de bricoler n'importe quelle interprétation. Pourtant, Square enix pourrait la tuer dans l'oeuf en publiant simplement, dans un guide ou une nouvelle, l'enfance et le vécu de cette sorcière mégalomane dont les motivations échappent à tout le monde.

J'ai pu malheureusement constaté 3 ou 4 fautes de frappe dans le bouquin mais la finition très pro dans sa conception et la nostalgie de relire les exploits du lion balafré feront facilement oublier ces petits désagréments.

 

La légende Final Fantasy IX (Mise à jour de l'aticle le 22/09/13)

Ayant fini de lire également la dernière bible sur le 9e volet, je constate que sur les 200 pages qui la composent, 160 auraient largement suffi. A partir du chapitre 7, l'ouvrage devient pénible à lire à cause d'un étalage de références et d'exemples pour justifier le fonctionnement même du J-RPG et l'existence d'anecdotes dans Final Fantasy IX.

L'auteur étale sur des pages sa culture geek sur l'origine du JDR, du cinéma, la littérature et les série TV (même Columbo est cité en exemple...) dont on se fout un peu. C'est lourd au point de perdre le fil sur le sujet initial abordé.

Voilà pour les défauts. Après le reste est de qualité et vaut le précédent ouvrage dans sa construction. Les causes sur le succès mitigé de cet épisode par rapport aux deux précédents sont évoquées sur lesquelles je suis plutôt d'accord.

On y apprend aussi les raisons personnelles de Sakaguchi l'ayant poussé à aborder la philosophie de vie et de mort dans cet épisode. Son récit bien construit et quasi-complet n'empêche pas certaines interrogations où l'opinion propre du joueur est mise à contribution: que devient réellement Kuja? Qui est Darkness, ce boss imprévu?

Des questions soulevées dans le livre avec des tentatives de réponses qui sont bienvenues. Les bouquins consacrés à la 9e dernière fantaisie sont inexistants en France et celui-ci, malgré son contenu inintéressant à mes yeux sur les 40 dernières pages,  pourra compenser un manque chez le fan ayant vénéré cet épisode.

Partager cet article

Repost 0
Published by Flikvictor - dans Livre
commenter cet article

commentaires

Thomas 27/09/2013 15:08

Je t'avouerai que ce type de livre me tenterai bien mais ça fait tellement longtemps que j'ai pas lu que je sais pas si j'y arriverai. Et pourtant ça m'apprendrais tant de choses >.

Thomas 27/09/2013 20:44

Je suis pas jeune è_é, c'est juste que j'ai pas un grand amour de la lecture ^^

Flikvictor 27/09/2013 19:45

Ahlala... Ces jeunes ne lisent plus. C'est triste. :)

Sébastien 21/09/2013 19:26

Bonjour Flikvictor,
Le bouquin de FF8 serait un excellent livre de chevet. Cependant, je ne suis pas d'accord avec les soit-disant incohérences (Seed blancs dans le futur...). Pour l'origine d'Ultimecia, on est sûr de rien et on ne peut que spéculer. C'est plus que frustrant, c'est inadmissible. Par contre, je souhaiterais en savoir plus sur la civilisation de Centra.

Flikvictor 22/09/2013 20:40

Le bouquin parle beaucoup de Centra, de ce que c'était jusqu'à sa destruction. Ca devrait te plaire. Pour les SeeD blancs, ils combattent Ultimecia depuis des générations mais le problème d'incohérence est dû à l'ignorance totale par ses derniers de la date d'utilisation de la compression temporelle. C'est ce que souligne le bouquin. Mais ça reste mineur à comparer d'autres interrogations.
Une fois encore, il faudrait en savoir davantage sur la compression temporelle et ses conditions.

PARTIE ACTUELLE

FINAL FANTASY XV

 

Tags