Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 00:31

FFXIII2pv1

 

Depuis ces derniers mois, l'actualité du RPG se montre particulièrement excitante. Face au double combo Skyrim/Witcher 2 du RPG occidental, Square-enix tape du poing sur la table et dégaine ce Final Fantasy XIII-2 pour démontrer d'une part que le Japon a encore son mot à dire sur cette génération HD et d'autre part, pallier l'attente interminable de Versus XIII.

 

Aprés le gros succés public de FF XIII et le lancement raté de FF XIV, Square revient à son bijou technologique, le moteur 3D crystal tools pour développer très rapidement un nouvel épisode de la compilation Fabula Nova Crystallis. Un an d'attente juste aprés l'annonce officielle début 2011, on peut dire que les concepteurs n'ont pas chomé. Une trentaine d'heures de jeu plus tard, voici un premier verdict.

 

Une introduction démentielle! 

Le début est tout aussi explosif que celui de son grand frère. On aperçoit Lightning, revêtant une armure de guerrière, déambuler au milieu d'une immense cité abandonnée, au nom très évocateur de Valhalla. Face à notre légendaire combattante se dresse Caius. C'est un combattant d'une classe folle lui cherchant rapidement querelle pour aboutir à une joute aussi impressionnante que celle de Cloud/Sephiroth à la fin d'Advent Children. Un plaisir bienvenu face à cette démonstration de force affichée par la superproduction de la firme nippone.

FFXIII2pv2

Ayant joué au précédent épisode, j'ai retrouvé facilement mes marques avec le système Paradigm. J'avoue avoir moyennement apprécié ce concept sur FFXIII (trop stressant par son dynamisme) mais quelques changements bienvenus permettent aux combats de trouver un meilleur équilibre. Tout d'abord, on respire en constatant la disparition de cette imbécile idée de défaite à la mort du leader. On peut désormais les interchanger en cours de combat et ça enlève une grosse épine du pied du joueur. Plusieurs jobs sont rapidement accessibles permettant déjà de nombreuses combinaisons. Les QTE sont sympas et ajoute un supplément de mise en scène très appréciable.

 

Quand Retour vers le Futur rencontre Pokemons.

Grossièrement, c'est ça FFXIII-2: un recyclage du bestiaire pour le recruter en troisième combattant durant les joutes, mélangé à des délires spatio-temporels qu'un certain Doc Brown n'aurait pas renié lui-même. On retrouve certains lieux (Oerba) et d'autres inédits comme Neo Bodhum, mélangés dans un organigramme appelé "Coeur de l'histoire".

FFXIII2pv3

Des portions de Gran Pulse et Cocoon se matérialiseront à des époques différentes (le AC de chaque date signifie Aprés la Chute) au fur et à mesure de la progression de l'intrigue principale. Chaque lieu a son lot de quêtes annexes permettant de dévier rapidement de l'aventure principale.

FFXIII2pv5

 

L'influence occidentale a finit par peser dans la balance et je ne vais pas m'en plaindre. On peut regretter de n'avoir que 2 personnages jouables même si on se doute que les "anciens" seront recrutables prochainement dans de futurs DLC.

 

DLC: Shocking! Les initiales maudites ont été prononcées.

La précommande du jeu chez une grande enseigne bien connue m'a permis de bénéficier gratuitement du DLC "combattre avec style" réunissant 2 costumes et le fameux boss secret Omega. Square annonce sans aucune ambiguïté la disponibilité de prochains DLC. Aucune envie de rentrer dans le lassant débat "c'est bien/pas bien" car le contenu de base de FFXIII-2 n'a rien à envier à ses grands frères: plusieurs fins différentes dont une secrète en réunissant les 160 fragments.

FFXIII2pv7

FFXIII2pv6J'ai succombé à l'épisode "Pile ou face" mettant en scène le chaleureux Sazh (et son fils) permettant ainsi de le recruter dans l'équipe. Ce DLC dispose de 2 jeux de cartes à Fortuna, clone du célèbre Gold Saucer de FFVII, dont le Poker Fortuna! Depuis le temps que je rêvais de jouer au poker dans un Final Fantasy, c'est désormais chose faite. Lightning est également disponible mais je ne l'ai pas acheté car sa présence plomberait la cohérence de l'intrigue. Par contre, j'attends son téléchargement scénarisé prévu pour mai, éclairant certaines zones d'ombre sur son combat face à Caius.

 

FFXIII2pv8

 

Un casting convaincant.

Le couple star Serah Farron/ Noël Kreiss assure le spectacle, surtout avec leur interprétation bien moins surjouée que ce qu'on a l'habitude d'assister. Un progrés notable de plus qui assoit davantage leur crédibilité. Même si Serah n'a pas la prestance de sa soeur ainée, elle affiche sa jolie frimousse et une maturité convaincante face à un Noël Kreiss qui crève l'écran, me faisant penser un peu à Zack Fair, le coté dragueur en moins. Et puis il y a Caius Ballad (Oui, ça ne s'invente pas un nom pareil!) où Square récidive dans le registre "antagoniste classe et tourmenté". Ce gardien immortel livre des scène touchantes en compagnie de la prophétesse Paddra Nsu-Yeul.

FFXIII2pv4

 

Une OST aux approches inédites.

Sujet également à débat, les musiques mélant voix chantée et rock agressif sont sympathiques à écouter mais j'avoue prendre un gros plaisir à réentendre les anciens morceaux, également présent dans l'aventure. La première OST d'Hamauzu était une sacrée réussite. L'ambiance envoutante de l'univers s'affiche efficacement mais vers le début j'ai eu du mal à m'immiscer dans le jeu. La mythologie de Square est riche, recherchée mais pas toujours accessible, nécessitant un réel investissement du joueur pour accrocher aux codes du background.

 

Je peux affirmer sans surprise que FFXIII-2 ne déçoit pas et renoue avec les ingrédients traditionnels de la saga, tout en s'adaptant aux nouvelles règles de cette génération de consoles. J'aurai bien aimé un open world sur Gran Pulse mais c'était sans doute trop demandé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Flikvictor - dans Partie vécue
commenter cet article

commentaires

Flikvictor 01/04/2012 21:00

Je n'en suis pas encore à la fin mais impossible de ne pas avoir entendu de la polémique sur le net. Le DLC de mai sans doute répondra-t-il aux attentes?

Sébastien de Les-RPG.com 01/04/2012 17:02

Bonjour Flikvictor,
Cette suite est effectivement un vrai bijou. Cependant, j'exprimer 2 regrets par rapport à ce jeu qui n'a rien à envier à son frère aîné : - pas de combats dans l’arène sans avoir acheter au moins
un DLC correspondant même avec la version collector, deuxièmement, j'ai été déçu par la fin sur laquelle je reste. A mon avis, soit un FFXIII-3 est envisagé, soit un gros DLC. Sinon, je garderai un
goût amer à propos du jeu.

PARTIE ACTUELLE

BLUE REFLECTION

 

Tags