Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 20:35
[Revue de test] SUIKODEN III

                            Les 108 étoiles brillent encore sur PS2.

Après la révélation avec le premier épisode puis la consécration avec le second, la mission n'était pas aisée pour Suikoden III. Les doutes s'estompent vite avec un démarrage en fanfare pour la carrière de cette série sur PS2. Les points forts (casting, scénario) sont scrupuleusement respectés par Konami, conscient de détenir une alternative sûre face au médiatique et mastodonte Final Fantasy. La durée de vie est longue et se permet de passer comme une lettre à la poste grâce à la qualité du scénario. IGN est au taquet dans ses louanges et les autres sites étrangers ne sont pas en reste. Reste que la réalisation technique faiblarde (surtout sur la modélisation des personnages) et le système point'n' click de la map ternissent un chouïa l'aventure. Dispo import US uniquement.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 21:14
[Revue de test] GRANDIA XTREME

                                                   Le vilain petit canard.

La licence Grandia était l'un de mes coups de coeur sur les précédentes générations. Le cas Xtreme est un épisode à part (localisé US) car il s'agit avant tout d'un Dungeon-RPG, donc rien à voir avec la série originale. Graphiquement, c'est du Grandia II (donc passable) mais certains sites comme RPG Fan sont (trop) généreux sur la note de ce critère. Le système de combat met tout le monde d'accord, c'est du solide. Etant le catalyseur de cette licence, le gameplay des joutes avait déjà convaincu  sur les précédents épisodes. Sur un D-RPG, ce jeu n'avait pas droit à l'erreur. Par contre le charac' design fait des excès de mauvais goût. Un contraste choquant comparé au second opus.

Partager cet article
Repost0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 18:40
STAR OCEAN Till The End Of Time [Test express]

8 GRAPHISMES

Tri-Ace a mis les moyens dans la réalisation technique de ce 3e épisode. A l'époque de sa sortie, c'était l'un des plus beaux RPG avec Final Fantasy X. A signaler quelques belles cinématiques bien placées.

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Bien meilleur que le second mais inférieur à The Last Hope. Ca bouge très bien et on cherche à faire le plus gros enchaînement possible. Un bon cru.

 

10 MUSIQUES

Le must de cet épisode. Pour cette somptueuse et envoutante OST, Sakuraba s'élève au niveau de celle de Valkyrie Profile. Elle donne tout le cachet mystique à cet opus.

 

8 PERSONNAGE

Fate reste le héros classique vu dans de nombreux RPG et Sophia assure le contrat de la godiche de service. Heureusement, il y a Nel, Maria, Claire et Mirage qui assurent un riche casting féminin. Coté mâle, Albel comblera les amateurs de guerriers tourmentés.

 

On est trimballé de nombreuses heures en cherchant le vrai fil conducteur pendant le premier CD avant la révélation-qui-tue au second disque. Un twist affolant et destructeur qui m'avait bien marqué  en son temps, comme pas mal de monde j'imagine.

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 22:16
ARC THE LAD IV: Le Clan des Deimos [Test express]

Sans être splendide, cette honnête production s'en sort avec les honneurs. Un visuel appliqué qui fait oublier un character design pas toujours bien inspiré.

 

Malheureusement le gros point noir de ce T-RPG. D'une mollesse à la limite du supportable, il viendra à bout de la patience de nombreux joueurs peu habitués aux productions hardcores. Surtout que le boss final appartient aux plus durs du genre (avec celui de Star Ocean 2 par exemple). Un bonne durée de 80 heures de jeu m'aura été nécessaire pour voir la fin mais au prix d'un level-up étouffant sur le dernier tiers.

 

Ca se laisse écouter mais aucun thème n'arrive à me revenir 6 ans après l'avoir terminé.

 

Un régal. La double destinée de Kharg et Darc, deux frères appartenant chacun à deux races opposées, est captivante. Le reste du casting arrive à suivre et évite tout manichéisme. Une qualité dont de nombreux titres devraient s'inspirer.

 

Le racisme très présent dans l'intrigue parvient sans peine à rendre le climat tendu crédible. L'utilisation différente des pierres de magie, principale ressource d'énergie, par les deux espèces accentue la haine réciproque des deux clans et les différentes motivations du casting enrichissent davantage l'ensemble. Mature dans son approche, le récit intelligent et neutre est absolument à découvrir.

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 21:56

Drakengard test et notes

 

                                                       Le royaume des fous.

La saga Drakengard a fait office (avec Shadow Heart) de sang neuf dans le J-RPG durant l'époque prolifique de la PS2. Réalisé par le défunt studio Cavia, ce titre a marqué par son casting dérangeant et complètement timbré. Les sites s'accordent pour reconnaitre que Caim possède une psychologie travaillée, que le scénario se montre particulièrement malsain et l'univers très cruel, d'une noirceur peu commune. Malheureusement, l'oeuvre aligne de grosses zones d'ombres comme un gameplay répétitif et peu maniable avec en plus une réalisation technique honteuse. Du coup les avis divergent et les notes partent dans tous les sens. Scénario ou gameplay, cet A-RPG est une expérience instable à essayer à vos risques et périls.

Partager cet article
Repost0