Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 13:42

Skyrim collector

Skyrim en édition collector, c'est ma grosse folie de noël vu que c'était l'un des titres occidentaux que j'attendais le plus. La star du moment est disponible dans un magnifique (et cher!) collector sur lequel j'ai craqué. Voici une petite présentation du produit. Un copieux Artbook nous accueille à l'ouverture du gros carton. Ce splendide ouvrage de format 30,5 x 23,5 cm, relié de plus de 200 pages est rempli d'artworks, de croquis préparatoires, d'explications sur les effets climatiques du jeu.

Skyrim collector2 Skyrim collector3 Les armures, les armes, les créatures, les statues, rien de l'univers n'est oublié. Ensuite, c'est le jeu rangé juste dessous l'Artbook qui se pointe sous nos yeux. Rangé dans un emballage carton souple classique, c'est le détail de ce collector qui déçoit un peu. J'aurai aimé un emballage plus rigide, plus solide. En l'ouvrant, rien ne manque: la carte imprimée sur un support papier de qualité, le disque bonus, la notice et le jeu.

Skyrim collector4 Skyrim collector5 Je me suis amusé à comparer la carte de l'édition collector avec celle fournie dans le guide officiel du jeu (Ne rêvez pas, il faut l'acheter à part). On peut déjà avoir le tournis à la vue du nombres d'endroits à visiter.

Une fois le jeu sorti et son compartiment en carton retiré, on accède à une énorme boite renfermant l'énorme statue d'Alduin, le dragon star de ce RPG.

Skyrim collector6Calée dans un support en polystyrène, elle est soigneusement recouverte d'un film plastique. Le piédestal est rangé sous la tête de la bestiole. D'une hauteur de plus de 30 cm, elle rejoindra les autres ramasse-poussières décorant les étagères du bureau.

Skyrim collector7

Et le jeu alors?

J'ai environ 10 heures de partie (une broutille) et j'ai largement de quoi écrire le chapitre d'un roman tellement il s'y passe des choses. Je mettrai en ligne un article [partie vécue] très prochainement.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 13:58

                           /!\ SPOILER INSIDE /!\

 

STARRPG12

 

Catégorie: Mercenaire

Arme utilisée: Pistolet automatique, mitraillette ou grenades. 

Point fort: Bondissante, cette pistolero acrobate est aussi polyvante que des deux camarades dans le maniement des armes à feu. 

Point faible: Difficile à dire vu que le système de combat traite à égalité les trois personnages du jeu. Pensez à changer d'arme régulièrement pour ne pas se retrouver à la traine.

La séquence où elle assure: A la fin du récit, elle pardonne au cardinal Rowen les expériences qu'il lui a fait subir pour ressusciter le Prélat Frieda. Mais pas Zephyr! 

 

Observation: Belle jeune femme de 21 ans et résidente de la tour de Basel, architecture servant à protéger les survivants d'une Terre dévastée par la pollution, Leanne a servi de cobaye durant son enfance avec 19 autres victimes sur des expériences visant à ranimer Frieda, l'amour du cardinal Rowen. Elle est, comme les autres habitants de la tour, dépendante d'un quartz, une pierre magique liée au système Zenith servant à protéger des maladies. En brisant cette pierre, sa vie s'arrête. Sauf qu'un professeur chargé de l'étudier s'attache à elle et lui implante secrètement le quartz dans son corps pour tromper Zenith. Leanne ignore cette information et décide de se suicider la veille de son dernier anniversaire, programmant sa mort. Elle est sauvé in extremis par Zephyr alors qu'elle se jetait dans le vide à la cime de la Basilique. Leanne retrouve la foi aprés ce sauvetage miracle puis apprend le métier de mercenaire en compagnie de Vashyron son nouveau mentor et Zephyr. Motivé par ce dernier, elle décide de traquer Rowen, responsable de ses malheurs avant de lui pardonner au moment de lui attribuer le coup de feu final. Découvrant que Rowen était parvenu à son but, à savoir controler la vie et la mort grace au système Zenith, Leanne le laisse avec sa conscience sachant que le tuer sera désormais inutile. Avec ses deux compères, elle quitte la tour et prend en main sa destinée en débutant un long voyage vers l'inconnue au mileu d'une plaine verdoyante, preuve que la planète a désormais pansé ses blessures.

Malgré une existence peu réjouissante, Leanne reste un personnage non denué d'humour. On peut regretter que les cinématiques partageant son quotidien avec ses deux complices soient relativement peu nombreuses.  

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 09:27

 

Resonance of Fate

 

 

8 GRAPHISMES

  On sent que Tri ace aime soigner la technique de ses jeux et Resonance of fate ne déroge à la règle. Un bel effort sur la modélisation des personnages mais la richesse d'exploration (des villes surtout) manque cruellement à l'appel.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Alors là, attention c'est de l'artillerie lourde. Innovant, dynamique et doté d'une mise en scène fantastique digne des films de John Woo, ce système est rempli de subtilités incroyables permettant au joueur de surmonter une difficulté assez stressante par moment.

 

7 MUSIQUES

Ni mauvaise, ni mémorable, l'OST remplit son rôle immersive par des musiques d'ambiance et de techno soignées. Celle du donjon final est prenante. J'attendais quand même mieux pour un titre inédit.

 

8 PERSONNAGE

Leanne, Zephyr et Vashyron forme un trio fantastique mais sous-exploité par la mise en scène du scénario, totalement pauvre. Heureusement que les combats leur redonnent la mise en valeur qu'ils méritent. On appréciera aussi la personnalité de certains cardinaux.

 

7 SCENARIO

Une montagne qui accouche d'une souris: voilà la sensation que m'a donné ce titre promettant beaucoup. Affiché au début de façon prétentieuse avec des cinématiques tonitruantes, le soufflet retombe à plat avec une mise en scène et un rythme catastrophique. Le seul atout de cette histoire de croyance et de miracle, c'est son absence manichéenne.

 

Mise à jour du 17/12/11: Test Dissidia: Final Fantasy

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 20:26

ZELDA spirit tracks2

 

 

8 GRAPHISMES

Tout comme le précédent opus, c'est visuellement réussi et chaleureux au niveau des couleurs. Un vrai dessin animé intéractif!

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Un gameplay d'une réussite incontestable. Les commandes du train répondent à merveille, l'union entre Link et Zelda est une bonne trouvaille et la maniabilité du stylet est très plaisante. Un épisode exemplaire.

 

8 MUSIQUES

Celle des voyages ferroviaires est fantastique! Enfin des morceaux qu'on a envie de chantonner en jouant. Ca faisait longtemps.

 

7 PERSONNAGE

La princesse Zelda participe enfin à l'action avec un comportement pourrie gatée des plus réjouissants. Link reste fidèle à sa légende avec ses répliques profondes et philosophiques comme "yah! " ou encore "YaaAAH!!"

 

6 SCENARIO

Rien d'extraordinaire une fois de plus mais plus prenant que le précédent épisode sur la même plate-forme.

 

 Mise à jour du 10/12/11: Test Crisis Core: Final Fantasy VII

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 19:24

ZELDA phantom hourglass

 

 

8 GRAPHISMES

Le cell shading si controversé sur Gamecube trouve une place de choix sur la portable de big N. Mignon, coloré, fantastiquement animé, comment résister?

 

8 SYSTEME DE COMBAT

La jouabilité est aussi bonne que les précédents épisodes avec en bonus des fonctionnalités de la DS judicieusement utilisées comme le micro ou devoir fermer sa console pour marquer un sceau sur la carte.

Par contre, gros point noir avec le temple du temps où il faut se retaper tout le début à chaque nouvelle exploration. :(

 

7 MUSIQUES

Rien de bien marquant mais l'ambiance musicale remplit son rôle à défaut de rester dans les mémoires.

 

6 PERSONNAGES

Du réchauffé avec Link, Tetra, une fée prénommée Sheila et surtout un Lineback insupportable.  x_X

 

5 SCENAR

Tetra monte dans un bateau pirate et disparait. Link va encore secourir cette écervelée. Trés torturé en effet, au point que la méningite n'est pas loin.

Partager cet article
Repost0