Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 22:35

                                                  /!\ SPOILER INSIDE /!\

STARRPG14bis

 

Catégorie: Guerrière nordique.

Arme utilisée: Epée à deux mains, au doux nom de "Sinistrale".

Point fort: Force de frappe impressionnante pour une femme.

Point faible: Elle n'est pas instructrice et ne peut améliorer aucune compétence du Dovakhiin.

La séquence où elle assure: Elle promène son imposante silhouette dans les rue de Faillaise, traquant chaque méfait de la guilde des voleurs.

 

Observation: En survolant nombre de forums sur Skyrim, on peut constater que Mjoll la Lionne est l'un des personnages féminins les plus populaires auprés des joueurs. Sa voix douce et avenante contrebalance une présence physique assez intimidante. Survivante des ruines naines de Mzinchaleft aprés une périlleuse expédition, Mjoll y perd sa fameuse Sinistrale, une somptueuse épée de verre. Il faut s'engouffrer dans ces ruines et y ramener pour gagner sa confiance. Une fois recrutée comme acolyte, elle laisse éclater au grand jour sa rage guerrière, fracassant sans pitié chaque individu osant se mettre sur le chemin du Dovakhiin. La Lionne ne cache pas sa fierté lorsqu'elle évoque sa mère (qui lui a enseigné l'art du combat), ses racines nordiques et surtout Bordeciel. Elle semble bien connue de la châtellerie d'Hjaalmarche puisque la capitale Morthal a demandé son aide pour régler des problèmes internes. Griévement blessée à Mzinchaleft, elle est recueillie et soignée par Aerin, un habitant de Faillaise. Pour le remercier, Mjoll accepte de protéger la ville de la guilde des voleurs et des magouilles du clan Roncenoir, une lourde tâche même pour cette fantastique guerrière qui ne refuserait pas un coup de main, surtout de la part d'un Enfant de dragon par exemple.

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 22:17

FFXIII-2 collector

 

Il vient d'arriver tout neuf, tout frais, mon collector du très attendu Final Fantasy XIII-2. Je suis plutôt satisfait car j'ai pu avoir le pack bonus de précommande du jeu avec comme contenu les éléments suivants:

- Télécharger le Boss Omega et le recruter dans l'équipe ainsi qu'un costume alternatif pour Serah et Noël. Je ne suis pas trop favorable à cette politique des DLC mais là, c'est gratuit alors c'est toujours bon à prendre.

- Final Fantasy XIII - Episode i : un mini-roman bien connu des fans, qui fait le lien entre les 2 épisodes du 13e volet. J'avais envie de l'avoir en version papier et c'est désormais chose faite grace à ce pack bonus.

- 3 cartes de collection, faisant office de remplissage superflu.

FFXIII-2 collector2

Le guide collector s'avère aussi magnifique que celui du précédent épisode. Piggyback sait très bien faire son travail et le prouve avec ce bel ouvrage doté d'une couverture rigide matelassée (comme l'Artbook collector de Skyrim), d'un papier de qualité supérieure et surtout le plus important, le supplément de 16 pages par rapport à l'édition standard.

FFXIII-2 collector3

Pour le jeu, j'ai tiré un trait sur l'édition Crystal de la version PS3 pour m'orienter vers le collector standard. Le pack bonus reste tout de même un beau lot de consolation.

 

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 21:32

                              /!\ SPOILER INSIDE /!\STARRPG13

 

Catégorie: Guerrière lycanthrope

Arme utilisée: Arc et flêches en priorité.

Point fort: Sa lycanthropie bien sur. Sa vision, sa force et sa vitesse s'en trouvent grandement améliorées.

Point faible: Elle semble un tantinet moins à l'aise au combat rapproché lorsqu'elle n'est pas transformée en louve. C'est une chasseuse, elle aime son arc et le démontre souvent dans les combats.

La séquence où elle assure: Pendant le rituel du sang, elle transmet son phénoménal pouvoir au fils du dragon pour assurer son adhésion au sein des Compagnons.

 

Observation: Avec son tatouage facial en forme de griffe et son air sévère, Aela s'impose comme la présence féminine incontournable au sein du Cercle des Compagnons, au point de bénéficier de l'admiration de la jeune Ria, une autre recrue du groupe. Faire partie des Compagnons, c'est une tradition familiale depuis des générations pour Aela: sa mère, sa grand mère et toutes ses ancêtres ont appartenu au groupe. Malgré son caractère un peu sauvage, elle est la première à encourager les nouveaux venus à s'intégrer facilement au Cercle. Elle semble la seule membre à assumer sans complexe sa lycanthropie contrairement aux autres, considérant ce pouvoir comme une malédiction. Il est intéressant de signaler sa dispute avec Vilkas au sujet des dernières volonté de Kodlak le héraut. En effet, le défunt leader veut se débarrasser de la malédiction d'Hircine, éradiquer son esprit bestial et mourir en vrai nordique. Aela n'est pas d'accord avec cette stimagtisation mais par respect pour Kodlak, elle accompagne le fils du dragon dans le tombeau d'Ysgramor pour l'aider à la guérison du héraut. Paradoxalement, c'est elle qui arrive à escorter jusqu'au bout le Dovahkiin (les frères jumeaux Farkas et Vilkas abandonnent en cours de route) alors qu'elle était au départ la plus réticente. 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 11:17

LSDA Guerre nord collectorDans l'ombre du géant Skyrim, un autre collector d'une célèbre licence d'heroic-fantasy a pointé le bout de son nez pendant les fêtes: celui du Seigneur des Anneaux: La Guerre du Nord. Avec la sortie évènement de The Hobbit à la fin de cette année, l'oeuvre n'est plus que jamais à nouveau au centre de l'actualité. Qui s'en plaindra? Surtout pas moi.

 

LSDA Guerre nord collector2 A défaut d'être un chef-d'oeuvre d'aprés les critiques, ce Hack'n Slash semble suffisamment solide techniquement pour assurer un retour "en douceur" dans la Terre du Milieu. Le trailer visionné m'a donné envie et c'est bien l'essentiel. Dans la boite se trouve le jeu en steelbook, une OST, un Artbook (en anglais) et une statuette en résine.

LSDA Guerre nord collector3 LSDA Guerre nord collector4 Je n'ai pas encore touché au jeu faute de temps. Je pense m'y mettre une fois Skyrim et le prochain FF XIII-2 bouclés: autrement dit, pas demain la veille. Pour la statuette du collector, c'est le troll des neiges qui a été choisi et c'est bien dommage. Le grand Béléram, l'aigle faisant un peu office de star du jeu, pouvait occuper sans peine cette place de choix.

LSDA Guerre nord collector5 Voilà un beau ramasse poussière de plus qui rejoindra le non moins effrayant Alduin sur mes étagères.  ^_^''

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 21:16

TESVpr0

 

L'Enfant de dragon, l'Enfant de dragon, sur son honneur a juré,

De tenir le mal éloigné!

Les plus féroces ennemis mis en déroute par son cri,

Enfant de dragon, pour ta bénédiction nous venons prier!

 

C'est par ce refrain épique que s'affiche sobrement sur fond noir le titre de ce monument. Puissance du savoir-faire occidental en matière de RPG, la saga TES propose un nouvel épisode s'avérant aussi marquant que l'a été Morrowind sorti il y a bientôt 10 ans.

 

Il était une fois un prisonnier, appelé à devenir légende...

Je me réveille dans un chariot en compagnie d'autres prisonniers, un voleur de chevaux, un rebelle et son chef, le fameux Ulfric Sombrage. Ce dernier est célèbre pour s'être opposé à l'Empire afin de contester la loi des Thalmor, interdisant le culte du mythique dieu nordique, Talos, le héros de Bordeciel. Notre convoi s'arrête à Helgen, un fort de la Châtellerie d'Epervine, pour nous exécuter par décapitation. L'intervention inespérée d'un dragon interrompt ma mise à mort et la créature dévaste tout le fort tandis que je m'enfuis par le donjon.

TESVpr1

Aprés la sortie du dédale, Hadvar (celui m'ayant aidé à m'évader) m'indique de le rejoindre à Rivebois, un village de bûcheron situé bien plus bas. A partir de cet instant, me voilà libre d'explorer à ma guise les vastes contrées nordique de Bordeciel.

Je décide de partir vers l'Ouest en direction d'Epervine, la capitale locale. Je me rend vite compte que le chemin n'est pas de tout repos. Des loups, une cabane et des ruines plus en altitude croiseront ma route avant de me faire occire par trois brigands. Finalement, je relance ma sauvegarde pour partir en direction de Rivebois, non sans rencontrer une contrebandière avec son chien, prête à me vendre un peu de son butin.

    Arrivé au village des bûcherons, je résous une petite quête mêlant un triangle amoureux qui me vaudra un premier compagnon d'arme, un elfe appelé Faendal. Grace à lui, ma connaissance en archerie progresse à grande vitesse et nous partons tous les deux pour la sous-quête la plus importante du village: récupérer la Griffe d'or dans la tertre des chutes tourmentées.

TESVpr5bis

TESVpr6bis

 

Le plaisir d'explorer...

  Aprés le succès de cette mission, me voilà ami avec Lucan et sa soeur Camilla Valerius qui désormais n'est pas insensible à mon charme. Pour franchir le pas d'une union, il me faudrait une amulette de mara mais chaque chose en son temps. Je décide de me reposer chez Faendal avant de partir avec lui le lendemain pour la capitale Blancherive, dressée au milieu de l'immense toundra centrale de Bordeciel.

 TESVpr10

  Il y a tellement de choses à faire à Blancherive que j'essaie plutôt de me fixer sur la quête principale. Cela va me valoir d'affronter rapidement mon premier dragon non loin de la ville et découvrir mes capacités d'enfant dragon. Une fois les constatations faites par le dirigeant de Fort-Dragon, je me noie dans une multitudes de sous-quêtes comme aider une jolie veuve vendant des légumes à Blancherive ou nettoyer les camps de brigands perdus au milieu de la toundra, tout en observant les troupeaux de mammouths.  Néanmoins, je ne suis pas encore motivé à me frotter à ces bestioles, ni aux géants campant non loin de là.

TESVpr11bis

TESVpr2

Un périple mouvementé pour la vie du Vermidor.

  Une prêtesse me demande de sauver le Vermidor, arbre massif planté au milieu de Blancherive. Il faut d'abord en récolter la sève et la seule arme pouvant percer l'écorce est l'épée Fléortie, détenue par une harfreuse au Rocher orphelin. Et allez, c'est parti pour de nouvelles aventures. Je me lance dans cette odyssée en compagnie de la belle Lydia, une guerrière émérite et envoie mon fidèle Faendal retourner chez lui à Rivebois. Le Rocher orphelin se situe bien au dessus, aux environs d'Helgen là où à débuté mon aventure. TESVpr8

Sauf que je m'égare sur ma route pour arriver au fort Neograd, remplis d'assassins. Pas de problème, je me lance dans un grand nettoyage de printemps imprévu avant de repartir poursuivre ma quête. Mais ma curiosité me pousse à explorer juste quelques mètres plus au nord pour tomber sur un autre donjon que je nettoie là encore de ses occupants.

TESVpr3

Une sorcière et un dragon. 

Aprés tous ces égarements, je me lance enfin à l'assaut du Rocher orphelin occupé par une puissante harfreuse. Ses deux sous-fifres ne nous opposent pas beaucoup de résistance à Lydia et moi mais la chef est plus coriace. Isolée à la cime du rocher, elle lance des sorts surpuissants m'obligeant à foncer sur elle et l'abattre au corps à corps.

TESVpr9

  Je récupère Fléortie sur le cadavre de l'harfreuse et redescend vers Rivebois. La descente n'est pas évidente et il faut éviter les parois trop abruptes sous peine de chuter lourdement. J'arrive enfin aux environs familiers de Rivebois, non loin de la maison de Faendal. Entre-temps, j'aurais croisé et encore trucidé un groupe de bandits campant quelques mètres au dessus. Me promenant en plein village et pensant me reposer, je ne suis pas au bout de mes surprises avec l'assaut surprise d'un... dragon! Heureusement, j'avais prévenu Blancherive d'envoyer une troupe pour assurer la protection des lieux. Les soldats m'aident à abattre la créature et désormais, un gros squelette décore les allées.

TESVpr7

 

Réveiller  la bête qui est en soit.

De retour à Blancherive, je rend visite aux compagnons, le groupe de guerriers renommés du coin. Ils ont des connaissances aux maniements d'armes qui pourront me servir. Pour devenir un des leurs, je dois effectuer des quêtes afin de prouver ma valeur. Au bout de la seconde mission, je fais plus ample connaissance avec Aela, une autre guerrière qui m'apprend à me transformer... en loup-garou!

TESVpr4

Une durée de vie interminable? 

Il m'est arrivé bien plus de choses que celles décrites tout au long de cet article, preuve du contenu colossal du titre. Skyrim est un joyau, beau à regarder, enivrant par son ambiance inégalable et ses effets météo du plus bel effet. C'est une expérience à vivre au moins une fois pour les RPGistes et j'ai presque envie de conclure par : une fois qu'on a joué à Skyrim, on peut mourir tranquille.

TESVpr12

J'avance à mon rythme, profitant de contempler des paysages aussi beaux les uns que les autres. Vous l'avez compris, c'est un RPG à ne surtout pas rater.

 

Partager cet article
Repost0