Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 20:50

FFX

 

9 GRAPHISMES

Ce 10e épisode fût un temps le plus beau RPG existant à l'époque sur la féconde PS2. La modélisation et l'animation des personnages n'impressionnent plus vraiment aujourd'hui mais les cinématiques resteront comme toujours gravées dans les mémoires.

 

10-SYSTEME-DE-COMBAT.jpg

Il est impossible de trouver un meilleur système au tour par tour sur le marché que celui proposé par Final Fantasy X. Le sphérier servira d'exemple pour d'autres productions concernant l'évolution des personnages.

 

8 MUSIQUES

Cette fois-ci, Uematsu est secondé par Nakano et Hamauzu (futur compositeur de l'OST de  FF XIII) et le contraste se fait sentir entre le talent des trois compositeurs. Uematsu et Hamauzu, je valide sans problème mais Nakano, j'ai du mal.

 

8 PERSONNAGE

Tidus et Yuna ont une histoire fantastique et la conclusion arrachera au moins une larme aux plus sensibles. Mais le coté godiche de l'héroïne gâche un peu le tableau.  Lulu et Auron sont splendides, Kimahri ne parle pas assez (en plus d'être peu utilisé en combat). Wakka et Rikku se chargent du registre humoristique avec succès.

 

9 SCENARIO

Un univers soigneusement travaillé, un rythme de récit efficace (aidé par la linéarité exacerbante du titre) et un beau final tragique. Une réussite.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 20:06

FF IX

 

9 GRAPHISMES

Une fois de plus, on est proche de la perfection. La PSone crache tout ce qu'elle peut pour nous émerveiller une dernière fois avant son départ à la retraite.

 

7 SYSTEME DE COMBAT

Le gros hic de cet épisode malgré le retour de 4 combattants. Les coups n'excèdent pas 9999 HP et ce système des compétences est bien lourd: soit on porte la pièce d'équipement jusqu'à l'assimilation de la compétence, soit on garde un inventaire chargé pour trouver l'équipement disposant du pouvoir souhaité. De plus, la Transe mode remplaçant les Limit break est un ratage total.

 

8 MUSIQUES

Uematsu signe une nouvelle OST de haute volée. "You're not alone" est l'un des morceaux les plus fantastique de ce 9e opus.

 

7 PERSONNAGE

Passer à Djidane aprés avoir incarné Cloud et Squall est une transition difficile à encaisser. L'ensemble du casting reste moins attachant qu'à l'accoutumée. Heureusement, le petit Vivi, la formidable Beatrix et le grand Kuja sont là!

 

9 SCENARIO

Avec la réalisation technique, le récit est le meilleur atout de ce Final Fantasy: émotion, amour, scènes d'action spectaculaires et rebondissements inspirés, rien ne manque à l'appel.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 20:33

FF VIII

 

9 GRAPHISMES

On n'est pas loin du 10. La cinématique d'introduction, celle du bal de promo et tant d'autres ont mis tant d'étoiles dans les yeux des joueurs qu'il s'agit d'un des RPG les plus aboutis techniquement sur PSOne. Les invocations restent encore impressionnantes aujourd'hui et les décors sont variés (mégalopole high-tech, Citadelle moyenâgeuse...)

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Très bourrin à cause de l'utilisation massive des G-Forces et des limit break. La seule subtilité tactique est le vol de magie dont son stockage permet de découvrir un système de craft original et prenant.

 

8 MUSIQUES

Ecrasé par sa productivité de l'époque, Uematsu commençait à s'essouffler dans cette OST. Heureusement, au milieu de nombreux thèmes d'ambiance passables, on repère vite les pépites (Liberty Fatali, The extreme...).

 

8 PERSONNAGE

A cause de son omniprésence, Squall ratatine tout le casting et l'importance accordée par les scénaristes à sa relation avec  Linoa n'arrange pas les choses. La prêtesse Edea arrive à tirer son épingle du jeu.

 

8 SCENARIO

Impressionnant de complexité, le récit part dans de sacrés délires à partir de sa seconde moitié. C'est travaillé mais par moment un peu confus. Le manque d'informations claires concernant le boss final reste un constat décevant.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 23:20

                                                    /!\ SPOILER INSIDE /!\STARRPG22

 

Catégorie: Mercenaire.

Arme utilisée: La mythique et originale Gunblade (ou pistolame en français).

Point fort: Lionheart (couplée à son limit break Renzokuken) est l'une des plus puissantes furies jamais conçue dans un RPG. Cette attaque spéciale peut tuer l'un des 2 boss secrets du jeu en un seul coup si on arrive à la déclencher au tout début du combat.

Point faible: Aucun. Tout le temps imposé dans l'équipe, ce personnage peut être crafté à la guise du joueur grâce à la liberté donnée par le système de jeu.

La séquence où il assure: Les actes de bravoure de Squall sont nombreux dans le récit mais à en retenir qu'un seul, ça serait sa tentative de sauvetage désespérée de Linoa, dérivant mortellement dans l'espace. Un moment long et pesant où le couple décide de mourir ensemble avant que leur bonne étoile décide de s'en mêler.

 

Observation: Premier héros au look "Gacktien" de Tetsuya Nomura, Squall est souvent comparé à Cloud par les fans et de nombreux fanarts mettent en scène les deux mercenaires opposés l'un contre l'autre. Hormis le fait d'être chacun mercenaire et de disposer d'une furie finale impressionnante, la comparaison s'arrête là. Doté d'un mental bien plus solide, Squall connait ses capacités et sait les exploiter contrairement au blondinet à la grosse épée, tardant trop à se découvrir. L'expert à la Gunblade est déjà une star au sein de son université et son potentiel est vite reperé par Seifer Almasy, grande gueule arrogante en quête d'un adversaire digne de lui. N'importe quel prétexte est bon pour les deux jeunes hommes de s'affronter au risque de se blesser gravement, ce qui arrivera dans la mémorable joute de la cinématique d'introduction.

Squall a hérité du caractère combatif de sa mère Raine qui décèdera en le mettant au monde. Remis à un orphelinat par son père Laguna Loire (appelé à la guerre), le jeune Squall se lie d'amitié avec Ellone, une fille plus âgée que lui qu'il considérera comme sa grande soeur. Mais le pouvoir d'Ellone, convoité par le tyran Adel, force l'adolescente à s'exiler. Ce sera la séparation de trop pour Squall qui changera son tempérament. Taciturne, distant et glacial, le futur lion de la Balamb University Garden (l'établissement scolaire formant les mercenaires) va consacrer sa vie au maniement de la Gunblade, arme aussi difficile à dompter que lui. Mais une danse lors du prochain bal de promotion de la BGU va tout changer...

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 19:33

                                                   /!\ SPOILER INSIDE /!\

STARRPG21

 

Catégorie: Sorcière rebelle

Arme utilisée: Boomerang monté sur une arbalète et sa chienne, Angel.

Point fort: Son limit break Phantasm, l'un des plus puissants du jeu.

Point faible: Le scénario se l'accapare trop et peut porter préjudice à son craft. Dès qu'on l'a dans l'équipe, il faut monter son XP impérativement car durant un passage, elle est votre seule alliée. Sa seconde Limit Canonisation est à oublier, car inefficace.

La séquence où elle assure: Perdue dans les méandres du temps, elle recherche sans relâche Squall et le retrouve pour le sauver de son errance désespérée.

 

Observation: Figure de proue de la rebellion contre le régime autoritaire galbadien, Linoa manque pourtant de moyens pour libérer la ville de Timber et décide de s'allouer les services de la BGU, l'université formant des mercenaires idéalistes. Bien décidé à l'aider, le proviseur Cid Kramer lui envoie Squall Leonhart, son meilleur élément. La bourgeoise rebelle va vite tomber sous le charme du jeune leader au tempérament glacial. Une sincère histoire d'amour va se former au fil des péripéties où le caractère enjoué et espiègle de Linoa va transformer Squall. Issue d'un milieu aisée, la belle brune aux mèches rougeâtres ne s'entend pas avec son père et préfère prendre sa vie en main au risque de provoquer l'incompréhension de sa famille.

Jamais la dernière quant il s'agit de se mettre dans le pétrin, Linoa n'est pas épargnée et souvent mise à mal dans le récit. De part ses malheurs, elle finit par hériter de puissants pouvoirs de sorcière. Ces derniers l'ont placée au centre d'une célèbre théorie ayant embrasé le net: Linoa deviendrait Ultimecia (le boss final dont le background reste vague) de part sa plausible immortalité et le chagrin engendré par la perte de son amoureux dans le futur. Des coïncidences assez étranges existent dans le scénario mais les suppositions restent purement théoriques. Personnage féminin très attachant, Linoa a quand même divisé le public.

Partager cet article
Repost0