Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 19:48

Fire Emblem Path of Radiance test

 

7 GRAPHISMES

A part les cinématiques soignées au rendu assez inédit, le reste ne rend pas hommage à la puissance de la Gamecube. Néanmoins c'est propre et très coloré, suffisant pour être agréable à l'oeil.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Comme toujours, ce critère est irréprochable. le concept de la mort définitive couplée au pierre/papier/ciseau est le fer de lance de la saga. L'ajout d'unités animales renforce la richesse tactique.

 

7 MUSIQUES

Celle des préparatifs avant chaque combat est excellente. Les autres ne m'ont pas marqué.

 

9 PERSONNAGES

Ike est un gros balèze en combat. Ses facultés exceptionnelles font oublier son caractère assez classique de héros sans peur et sans reproche. Titania et Soren sont par contre des lieutenants très marquants.

 

8 SCENARIO

Rien d'original mais peu importe. Le rythme, les révélations et les évènements répondent présent pour nous captiver jusqu'à la fin et surtout faire la suite!

Partager cet article
Repost0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 18:35

Fire Emblem test

 

6 GRAPHISMES

Assez austères, ils rajoutent un cachet pittoresque finalement bienvenu à l'oeuvre. Les artworks des personnages sont agréables à regarder sans pour autant s'extasier non plus.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Une réussite désormais légendaire à la licence avec son système pierre/papier/ciseau. Les soutiens permettent de créer des liens et d'en apprendre plus sur nos héros, afin de voir éclore la vraie conclusion de leur destinée.

 

7 MUSIQUES

Discrètes mais efficaces. Juste ce qu'il faut pour ne pas lasser le joueur pendant de trops longues joutes.

 

10 PERSONNAGES

Le summum. Magnifiques, attachants, drôles, classes et surprenant, les protagonistes n'en finissent pas de nous émerveiller au point de refaire les combats en cas de mort subite. Lyndis, Eliwood et Hector forment un trio magique qui vous marquera jusqu'à la fin de votre vie.

 

8 SCENARIO

Des dragons, des complots, des rebondissements... Tout fan d'heroic-fantasy sera aux anges.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 23:26

                                               /!\ SPOILERS INSIDE /!\

Tomb Raider zone du bunker et cargo

 

  Aprés une année fiscale en demi-teinte, Square Enix a décidé de sortir l'une de ses machines de guerre dès ce premier trimestre. Ce renfort de charme, adepte des flingues, ne sera pas de trop pour aider Lightning, guerrière symbolique de la firme débarquant l'automne prochain, à faire briller les finances de SE. Mais de quelle flingueuse s'agit-il? Aya Brea? Nooon voyons... Une autre bien plus célèbre et surtout inattendue dans le harem du géant japonais: Lara Croft !

 

"Quant on ne peut battre son ennemi, autant s'associer avec lui."

C'est sur cette belle devise que Square a élaboré sa tactique marketing. Conscient de son gros problème de productivité sur cette gen, autant racheter des licences connues et faire bosser des studios occidentaux pour simplement éditer leur labeur une fois ce dernier terminé.

Tomb Raider lara vulnérable

C'est le talentueux studio Crystal dynamics qui s'est chargé de faire renaitre la belle. Pour cette dernière, rejoindre les rangs de SE est une double aubaine: pouvoir revenir sous les projecteurs et redorer son image de bimbo essoufflée. D'un coté les moyens de Square et de l'autre la popularité de Lara: voilà une association d'une redoutable efficacité où les deux parties ont tout à y gagner.

 

Un aller simple pour les ténèbres...

Embarquant un gros cargo pour une expédition organisée par le trouble Dr Whitman, Lara Croft part à la recherche des Yamatai, une civilisation asiatique disparue dont le royaume se trouve dans le Triangle du Dragon, archipel situé au sud du Japon. Parmi l'équipage, il y a des amis chers à la belle archéologue dont son pygmalion Conrad Roth, homme d'expérience lui ayant beaucoup appris et aussi Samantha, jeune étudiante asiatique étant la descendante de la reine solaire Himiko. Un détail qui va être la source de bon nombre de soucis.

Tomb Raider Lara adaptation ciné rebooot

Aprés une impressionante tempête, le cargo heurte les récifs d'une île. Echouée sur la plage et à peine remis du naufrage, Lara se prend un gros pain dans la tronche pour se réveiller dans une grotte, pendue la téte en bas. L'horreur est désormais dans les starting-block pour montrer son vrai visage.

 

Tomb Raider temple secte Solarii

Les Solarii, aussi pire que les Thugs d'Indiana Jones et le Temple Maudit.

Ne sous-estimez pas le PEGI +18 de la jaquette, il est fortement déconseillé de jouer à ce jeu en compagnie de vos chères têtes blondes. Le gore, excessif par moment, est presque omniprésent si on trace direct. Le point culminant de l'horreur reste le temple de l'abîme où la jeune archéologue évolue en plein charnier. Heureusement, les jeux odorants ne sont pas encore inventés sous peine de risquer la nausée. Le passage des grottes géothermiques est pas mal non plus dans le genre. On y voit Lara être obligée de se cacher dans un ruisseau... de sang!

Impossible de ne pas évoquer non plus la fameuse scène où la jeune femme est contrainte de tuer pour la première fois afin d'échapper à une tentative de viol. Un passage culte qui a bien évidemment suscité de nombreuses réactions sur le net.

 

Là où se trouve Square, le RPG n'est pas loin.

Chaque objet, matériaux ou relique trouvé fait gagner de l'expérience à la jeune femme. Il ne faut pas hésiter non plus à tuer la faune se trouvant à proximité car leur dépeçage est aussi gratifiant. Les matériaux permettent de faire évoluer l'arsenal. Au final, Lara aura un équipement digne de Rambo.

Tomb Raider armes évolution

Les campements permettent de débloquer les dizaines de compétences dans l'ordre souhaité ou presque... Certaines sont verrouillées et devront attendre un certain niveau pour y avoir droit. Sans être aussi complexe que le RPG pur et dur, il est très appréciable d'exister.

Tomb Raider campement base

 

Un gameplay carré.

Les séances de parkour sont un vrai plaisir tant la maniabilité est au point. Si les prouesses physiques de notre belle anglaise sont par moment tirées par les cheveux (elle en a dans les doigts, la petite!), on prend un tel pied qu'on s'en cogne. L'amas de structures rouillées  sur la plage des épaves ou encore l'excellent bidonville sont des terrains de jeu sur lesquels on n'hésite pas à revenir.

Tomb Raider bidonville

Les gunfights ne sont pas en reste. Puisqu'on parle du bidonville, il est détenteur de la fusillade la plus impressionnante de l'intrigue. En mode normal, c'est très intense et je n'ose imaginer le résultat en difficile. Il faut savoir utiliser l'environnement à son avantage (tonneaux explosifs, position en hauteur, remparts...) et les possibilités sont nombreuses pour refaire la séquence de plusieurs manières. La jouabilité au risque de me répéter est donc nickelle.

 

Des séquences épiques.

Afin de ne pas faire lâcher la manette, les péripéties spectaculaires, gores et pétaradantes s'enchainent. Accroché, on finira rapidement le jeu: 80% en 15 heures sur ma partie.

Tomb Raider antenne de la base

 

Tomb Raider appel détresse tour de la base

Pourtant on peut être rassuré par la grandeur de certaines zones (Le village de la montagne par exemple) dont l'exploration de chaque recoin prendra un certain temps. Certaines découvertes demandent un peu de matière grise pour leur accessibilité mais c'est surtout les tombeaux secrets qui feront chauffer les neurones. Ils sont petits par leur taille mais parfois retords sur leur enigme à trouver pour accéder au coffre.

Tomb Raider statues temples

 

L'un des titres marquants de l'année 2013, sans aucun doute.

La scène de confrontation finale dans la forteresse de l'abime vaut les derniers instants des meilleurs Zelda et on pose la manette presque éreinté par cette odyssée forte, barbare et décisive dans la carrière vidéoludique de Lara Croft. Au vu des ventes, cette dernière a réussi son double objectif: retrouver une crédibilité auprés du public et remplir les caisses de Square Enix. Espérons que sa plausible suite accentue davantage l'exploration et le coté RPG. 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 22:40

Atelier Ayesha test et notes

 

                                                             La valse des 6.

Aprés Ninokuni et avant le Fire Emblem prévu sur 3DS prévu pour avril, voilà que se pointe la charmante Ayesha avec un nouveau Atelier sur PS3. Ca ne fera jamais que le 4e depuis la sortie de la machine: une productivité bienvenue mais stagnante sur sa qualité. Tous les sites s'étant penchés sur le cas de la petite dernière s'alignent pratiquement sur la même note. Une fois encore, les personnages et le scénario récoltent le bonnet d'âne tandis que que le gameplay se montre bien plus souple que les précédentes productions. Si l'amélioration des combats a ses chances de convaincre, la simplication de l'alchimie risque de faire tirer la tronche aux afficionados. Malgré la modélisation réussie des personnages et quelques musiques poétiques, ce nouveau titre de Gust joue hélas dans le registre dispensable sauf pour les fans, bien sur.

Partager cet article
Repost0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 00:08

Drakengard 3 (Drag On Dragoon 3) annoncé

 

Après l'annonce de Monolith d'un nouveau Xenoblade, c'est au tour de Square Enix de sortir sa surprise du chef: Drakengard 3 sur la console salon de Sony. Honnêtement, de toutes les licences n'ayant pas survécu au passage HD, c'est bien la dernière que j'attendais. Mais les productions japonaises se faisant plus timides, on ne peut que saluer cette initiative pimentant une actualité malheureusement de plus en plus routinière.

 

Drakengard, tu l'aimes ou tu le quittes.

Le problème avec cette série, c'est qu'il n'y a pas de demi-mesure: on aime ou on déteste. Je n'ai pas apprécié le second épisode (moche et répétitif) et je ne vois pas comment je vais réussir à plonger dans ce nouvel opus. En attendant les prochains avis, intéressons-nous à ce que propose un peu le scénario, critère de qualité de la saga.

 

Drakengard 3 annoncé 2

 

Deux soeurs et un dragon.

Aprés avoir sauvé leur monde du chaos grace à leur pouvoir magique des chants, les Utatai (des déesses pour faire plus simples) sont devenues de grandes idoles au yeux de leur peuple qui, pour les remercier, leur confie le contrôle du monde. Elles sont désormais des Utahime (traduction: des divas). Parmi ces dernières, on distingue la jolie One rêvant de justice, de paix et d'équilibre. Certains fans commencent déjà à élaborer des théories de par sa ressemblance avec Manah. Mais un jour, voilà que se pointe sa soeur ainée appelée Zero en compagnie d'un dragon. Avec son bras synthétique et sa fleur en guise d'oeil droit, la jeune femme ne passe pas inaperçue.

 

Drakengard 3 annoncé

La famille, c'est si compliqué.

De par sa personnalité agressive et opportuniste, Zero affirme être la plus forte des Utahime. Détails intéressants: le contact du sang semble accroître sa puissance et il semblerait bien que ça soit cette charmante dame que le joueur incarnera. A cause de leurs motivations divergentes, le duel entre les deux soeurs parait inévitable. Ca promet.

La sortie japonaise semble calée pour la fin de l'année. L'occident? Trop tôt pour le dire mais croisons une fois de plus les doigts. On a tellement l'habitude maintenant.

Partager cet article
Repost0