Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 21:17
[Revue de test] DRAGON'S CROWN

Se faire un dragon en double.

La sortie US étant enfin arrivée, plusieurs sites ne se sont pas fait prier pour tester la dernière merveille de vanillaware, éditée par Atlus. Ce beat'em all/RPG entièrement en 2D aux couleurs chatoyantes est l'une des grosses sortie de 2014 aux cotés de Tales of Xillia 2 et Lightning Returns. Jeux vidéo.fr est bien emballé en parlant du jeu presque parfait de sa catégorie. Le fun du multi, les graphismes hypnotiques, les musiques envoutantes et le système de jeu bien huilé sont applaudis et c'est une excellente nouvelle. Seul le scénario se montre décevant mais vu le genre, est-ce vraiment important? La 2D aura toujours une place particulière dans le coeur des joueurs et vanillaware l'a bien compris.

Partager cet article
Repost0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 18:40
STAR OCEAN Till The End Of Time [Test express]

8 GRAPHISMES

Tri-Ace a mis les moyens dans la réalisation technique de ce 3e épisode. A l'époque de sa sortie, c'était l'un des plus beaux RPG avec Final Fantasy X. A signaler quelques belles cinématiques bien placées.

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Bien meilleur que le second mais inférieur à The Last Hope. Ca bouge très bien et on cherche à faire le plus gros enchaînement possible. Un bon cru.

 

10 MUSIQUES

Le must de cet épisode. Pour cette somptueuse et envoutante OST, Sakuraba s'élève au niveau de celle de Valkyrie Profile. Elle donne tout le cachet mystique à cet opus.

 

8 PERSONNAGE

Fate reste le héros classique vu dans de nombreux RPG et Sophia assure le contrat de la godiche de service. Heureusement, il y a Nel, Maria, Claire et Mirage qui assurent un riche casting féminin. Coté mâle, Albel comblera les amateurs de guerriers tourmentés.

 

On est trimballé de nombreuses heures en cherchant le vrai fil conducteur pendant le premier CD avant la révélation-qui-tue au second disque. Un twist affolant et destructeur qui m'avait bien marqué  en son temps, comme pas mal de monde j'imagine.

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 18:01
STAR OCEAN The second story [Test express]

Ce mélange de sprites 2D, décors précalculés et full 3D dans les arènes et la map se montre assez agréable à l'oeil. Cela dit à l'époque, tri-Ace n'était pas Squaresoft pour les graphismes.

 

7 SYSTEME DE COMBAT

Dynamique et bourrin, la légende est respectée. Mais l'ensemble parait brouillon avec tous les effets magiques et les mouvements de caméra. Attention aux retournements de situation, ce RPG est impitoyable par moment.

 

8 MUSIQUES

Sakuraba ne signe pas sa meilleure OST mais il y a suffisamment de bons morceaux pour prendre son pied. Les thèmes des 2 cartes du monde ou celui de Rena en sont la preuve.

 

8 PERSONNAGE

Claude et Rena joue la carte du classicisme tandis que le reste du casting comme Dias, Celine, Opera, Precis ou encore Ashton nous épatent par le contraste de leur personnalité et leur design (classe ou improbable). A la dizaine de personnages à recruter se rajoute Welch en bonus dans la version PSP.

 

7 SCENARIO

Avec ses 86 fins différentes et les nombreuses intéractions entre les personnages via les private-actions, il faut batailler sec et avoir une volonté héroïque pour tout débloquer dans ce RPG élitiste. Mais Star Ocean sans ses secrets et défis quasi-impossibles ne serait plus vraiment Star Ocean. De ce coté-là, le 2e épisode remplit son contrat plus qu'il ne faut.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 22:20

                        /!\ SPOILERS INSIDE /!\

INDALECIO Gabriel. [STAR RPG]

Catégorie: Mage apocalyptique

Arme utilisée: un grimoire aux incantations mortelles.

Point fort: Sa vitesse de déplacement est sans égale et le sort "Seisme" peut tuer tous ses adversaires.

Point faible: Ha, ha, ha! Soyons sérieux...

La séquence où il assure: Une seule apparition pour un combat ayant traumatisé n'importe quel RPGiste. Personne n'a oublié le boss final de Star Ocean 2.

 

Observation: Son vrai nom est le docteur Lantis, un savant de génie appartenant à l'ordre de Nede, un gouvernement tyrannique qui a dirigé l'univers il y a 4 milliards d'années. Sous la pression de ses dirigeants, Lantis crée les 10 sages, des armes biologiques dévastatrices conçues pour annihiler les opposants les plus féroces à leur dictature. Mais la fille de Lantis, Philia, décède dans un attentat terroriste. Malgré les efforts de Nede à cacher cette mort embarrassante, Lantis découvre la vérité et bascule dans la folie. Il reprogramme les 10 sages non pas pour diriger l'univers mais le détruire. Le gouvernement Nedian ne l'entend pas de cette oreille et s'oppose à Landis. Isolé, ce dernier se suicide dans l'espace d'éternité, une dimension parallèle où le temps n'avance pas. Mais le savant fou est plein de ressource et connait un moyen de s'échapper de cette prison temporelle. Ayant eu de temps de reprogrammé Indalecio/Gabriel, l'arme ultime des 10 sages, Landis bascule sa conscience dans l'être artificiel dévastateur qu'il contrôlera dans le futur pour devenir le chef des 10 sages et prendre sa revanche.

Dans le jeu, Indalecio a deux niveaux de difficulté: si son limiteur reste activé (une soupape de sécurité imaginée par Landis pour des raisons inconnues) le combat sera "seulement" difficile. A l'époque, le RPGiste mal préparé que j'étais a dû recommencer une dizaine de fois ce combat avant de pouvoir vaincre. J'avais un level de 200 mais un équipement pourri (équipe composée de Claude, Rena, Celine et Precis). Jamais un boss final ne m'a paru aussi difficile au point qu'il faut y mettre la pression toutes les secondes. Une seule seconde d'inattention peut entrainer une mort radicale.

Le deuxième niveau de difficulté triple la puissance d'Indalecio. Pour provoquer cette folie, il faut parler 2 fois à la conscience de Philia dans le jeu. Cette dernière désapprouve les actions de son père qui lui fait payer juste avant le combat final. Le limiteur se désactive et Indalecio devient quasi-impossible à vaincre. Pour y survivre, la visite des ruines héraldiques (un donjon secret) est obligatoire pour s'y procurer le meilleur équipement.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 21:21
[Revue de test] STAR OCEAN First Departure

                        Découvrir enfin les origines...

Rendons à César ce qui est à César: le mélange insolite et unique de la science fiction et de l'héroic-fantasy, c'est bien la saga Star Ocean qui l'a instauré dans le J-RPG avant que la licence Final Fantasy ne vienne y mettre son grain de sel. Pour ce remake du premier épisode (inédit en occident), c'est une occasion inespéré de faire connaissance avec les bases de cette série particulièrement exigeante dans ses combats. Ces derniers ultra-dynamiques ont fait la légende de SO et les ajouts conséquents comme les cinématiques en anime sont le point fort de cet épisode. Si le site Legendra peine à s'emballer faute d'un scénario banal (défaut récurrent à chaque épisode hélas), le site RPG Fan est vraiment... fan! Jeux vidéo.fr souligne la qualité des partitions retravaillée de Sakuraba. Dans l'ensemble, ce remake s'avère incontournable sur PSP.

Partager cet article
Repost0