Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 22:52
TALES OF LEGENDIA. [BD/Manga]

Les éditions KI-OON continuent de publier des adaptations manga de RPG, pour notre plus grand plaisir. Le prochain postulant s'appelle Tales of Legendia, sorti sur PS2 en 2005. Les critiques avaient été assez tièdes dans l'ensemble et Namco commençait à inquiéter certains fans pour leur productivité massive sur cette licence.

 

J'ai fini de le lire cet été alors que le premier tome est déjà paru depuis le printemps 2012. De quoi et surtout de qui ça parle cette fois-ci? Le héros est un adolescent bagarreur appelé Senel Coolidge et il joue au fugitif en compagnie de sa jeune soeur Shirley Fennes, étrangement malade au contact de l'eau salée. Senel travaille dans un village portuaire comme pêcheur mais l'empire de Crusand débarque manu militari, bien décidé à emmener Shirley. Les deux jeunes gens s'enfuient dans une embarcation de fortune avant d'échouer sur l'immense Legacy, un navire ancien camouflé en île. L'odyssée et surtout les ennuis commencent...

TALES OF LEGENDIA. [BD/Manga]

Vous pouvez le constater à la note: ce n'est pas ce qui s'est fait de mieux surtout après avoir lu Tales of Symphonia et Abyss. Le premier problème vient du trait de la charmante Ayumi Fujiruma qui s'avère trop brouillon et léger sur de nombreuses planches mouvementées, rendant l'action illisible. On se demande souvent ce qu'il se passe exactement pendant les bagarres. Ensuite le récit, même s'il se défend, est moins complexe qu'un Symphonia ou Abyss. Certains personnages surgissent comme un cheveux dans la soupe à l'exemple de Grune et Harriet. Le rythme manque aussi de conviction avec la découverte du passé de Moses, placé trop tard dans le cheminement à mon humble avis. Il y avait moyen de révéler tout ça plus tôt.

TALES OF LEGENDIA. [BD/Manga]

Parmi les points positifs, j'ai bien aimé Senel, le préférant à Luke (trop lourd), car il va droit au but, trop même. Au début, ses motivations sont touchantes: il cherche à protéger sa soeur. Ces mêmes motivations deviennent encore plus forte une fois son passé révélé. Bon point aussi pour Jay l'informateur insaisissable, qui est un des meilleurs personnages du casting.

En conclusion, on est en face d'une adaptation juste sympa et d'un scénario correct, à défaut d'être mémorable.

Partager cet article
Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 12:19
TALES OF XILLIA [Test express]

Pas mal de carences techniques qui entâchent le beau tableau coloré de Rieze Maxia et c'est dommage pour une exclue PS3. C'est certes plus joli que Graces f mais inférieur à un Vesperia sorti pourtant bien plus tôt.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Le principe des liaisons est fantastique, les attaques sont belles et lumineuses. Tout ça sous une forme ultra-dynamique ayant fait la renommée de la série. La légende n'est pas ternie.

 

7 MUSIQUES

Des mélodies travaillées et agréables mais assez génériques dans l'ensemble au point d'en avoir retenu aucune, à mon grand regret. Par contre la chanson d'Ayumi Hamasaki est très entrainante lors de l'intro animée.

 

9 PERSONNAGES

Grosse qualité de cet épisode avec Milla Maxwell qui s'avère être une leader implacable malgré son apparence de bimbo californienne peu futée. Ne jamais se fier à l'enveloppe. Alvin, Rowen J.Ilbert et Gaius sont également les catalyseurs de ce casting très attachant.

 

On reste en terrain connu avec les ingrédients habituels mais beaucoup mieux utilisés que dans le précédent épisode. Comme on a le choix du héros, je vous conseille vivement de choisir Milla pour vivre certains moments inoubliables.

 

Vous pouvez lire mon avis plus développé à cet article: Tales of Xilla [Partie vécue]

Partager cet article
Repost0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 21:17
[Revue de test] DRAGON'S CROWN

Se faire un dragon en double.

La sortie US étant enfin arrivée, plusieurs sites ne se sont pas fait prier pour tester la dernière merveille de vanillaware, éditée par Atlus. Ce beat'em all/RPG entièrement en 2D aux couleurs chatoyantes est l'une des grosses sortie de 2014 aux cotés de Tales of Xillia 2 et Lightning Returns. Jeux vidéo.fr est bien emballé en parlant du jeu presque parfait de sa catégorie. Le fun du multi, les graphismes hypnotiques, les musiques envoutantes et le système de jeu bien huilé sont applaudis et c'est une excellente nouvelle. Seul le scénario se montre décevant mais vu le genre, est-ce vraiment important? La 2D aura toujours une place particulière dans le coeur des joueurs et vanillaware l'a bien compris.

Partager cet article
Repost0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 18:40
STAR OCEAN Till The End Of Time [Test express]

8 GRAPHISMES

Tri-Ace a mis les moyens dans la réalisation technique de ce 3e épisode. A l'époque de sa sortie, c'était l'un des plus beaux RPG avec Final Fantasy X. A signaler quelques belles cinématiques bien placées.

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Bien meilleur que le second mais inférieur à The Last Hope. Ca bouge très bien et on cherche à faire le plus gros enchaînement possible. Un bon cru.

 

10 MUSIQUES

Le must de cet épisode. Pour cette somptueuse et envoutante OST, Sakuraba s'élève au niveau de celle de Valkyrie Profile. Elle donne tout le cachet mystique à cet opus.

 

8 PERSONNAGE

Fate reste le héros classique vu dans de nombreux RPG et Sophia assure le contrat de la godiche de service. Heureusement, il y a Nel, Maria, Claire et Mirage qui assurent un riche casting féminin. Coté mâle, Albel comblera les amateurs de guerriers tourmentés.

 

On est trimballé de nombreuses heures en cherchant le vrai fil conducteur pendant le premier CD avant la révélation-qui-tue au second disque. Un twist affolant et destructeur qui m'avait bien marqué  en son temps, comme pas mal de monde j'imagine.

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 18:01
STAR OCEAN The second story [Test express]

Ce mélange de sprites 2D, décors précalculés et full 3D dans les arènes et la map se montre assez agréable à l'oeil. Cela dit à l'époque, tri-Ace n'était pas Squaresoft pour les graphismes.

 

7 SYSTEME DE COMBAT

Dynamique et bourrin, la légende est respectée. Mais l'ensemble parait brouillon avec tous les effets magiques et les mouvements de caméra. Attention aux retournements de situation, ce RPG est impitoyable par moment.

 

8 MUSIQUES

Sakuraba ne signe pas sa meilleure OST mais il y a suffisamment de bons morceaux pour prendre son pied. Les thèmes des 2 cartes du monde ou celui de Rena en sont la preuve.

 

8 PERSONNAGE

Claude et Rena joue la carte du classicisme tandis que le reste du casting comme Dias, Celine, Opera, Precis ou encore Ashton nous épatent par le contraste de leur personnalité et leur design (classe ou improbable). A la dizaine de personnages à recruter se rajoute Welch en bonus dans la version PSP.

 

7 SCENARIO

Avec ses 86 fins différentes et les nombreuses intéractions entre les personnages via les private-actions, il faut batailler sec et avoir une volonté héroïque pour tout débloquer dans ce RPG élitiste. Mais Star Ocean sans ses secrets et défis quasi-impossibles ne serait plus vraiment Star Ocean. De ce coté-là, le 2e épisode remplit son contrat plus qu'il ne faut.

 

 

Partager cet article
Repost0