Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 20:55
[Revue de test] DRAGON AGE III: Inquisition

                                                    L'âge de qualité.

Dragon Age avait perdu un peu de son élan avec un second épisode bien rejeté par la communauté. Ce nouvel opus semble avoir retenu la leçon et se lance dans la reconquête des fans d'heroic-fantasy. La plupart des sites se trouvent charmés par les environnements ouverts immenses et le casting charmant. Les défauts varient suivant les avis: IA, caméra et/ou profondeur tactique sont dénoncés et il est difficile de savoir qui croire. La seule cohérence reste les notes, très satisfaisantes dans l'ensemble et suffisantes pour convaincre les déçus du précédent volet de plonger à nouveau dans ce riche univers. Pour rappel, un anime de bonne qualité intitulé Dawn of the Seeker (racontant la jeunesse de Cassandra) est sorti chez nous en Bluray il y a 2 ans.

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 22:27
[Revue de test] RISEN 3

                                                   La routine installée.

La saga Risen est considérée comme une licence de seconde zone et la sortie du 3e épisode semble confirmer le statut de cette saga. Mélant piraterie et fantasy, c'est dans une certaine indifférence qu'est sorti ce titre lors de cette rentrée.

Les sites s'accordent sur la liberté d'exploration et l'univers bien sympa mais insuffisants pour faire oublier des dialogues, des mécaniques de combat et des animations d'un autre âge. Le second épisode était considéré comme trop dur. Celui-là se voit qualifier de trop facile sur certains écrits. Aprés le J-RPG, le W-RPG semble connaitre un premier tassement sur son engouement avec des produits peu innovants et se ressemblant tous.

Espérons que The Witcher 3 et que DA III Inquisition renverse la vapeur et relance la machine.

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 19:27
DESTINY [Test express]

8 GRAPHISMES

Certains effets d'éclairages sont saisissants et les environnements impressionnent. Mais le portage multisupports fait subir quelques carences sur la modélisation, comme celle des personnages par exemple. La puissance de la PS4 n'est pas exploitée à fond malgré un résultat satisfaisant.

 

7 SYSTEME DE COMBAT

Les phases de FPS sont funs avec des terrains de jeu bien étudiés. Ils offrent un grand nombre d'abris pour se couvrir et jouer les snipers. Mais l'intelligence artificielle des ennemis est à la ramasse pour la plupart.

 

8 MUSIQUES

Gros point fort du titre. Les thèmes musicaux envoient la patate dans les moments les plus intenses lors des confrontations.

 

4 PERSONNAGES

Quelques personnages spectaculaires en apparence mais seulement en apparence malheureusement. Rien de mémorable.

 

6 SCENARIO

Une direction artisitique flamboyante rehausse l'univers de ce MMOFPS, racontant sans génie une énième guerre entre humain et aliens. Attendre des DLC payants pour espérer avoir plus de concret n'arrange rien.

 

Vous pouvez lire mon avis plus développé à cet article:

- Destiny [Partie vécue]

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 19:08
[Revue de test] FANTASY LIFE

                                                    Second life or not?

Aujourd'hui sort le dernier titre de Level 5 sur 3DS, résurrection d'un gros projet online avorté au début des années 2000. Mélangeant simulation de vie et RPG, ce titre offre également la possibilité de jouer en multi. Ce MMO de poche avait réalisé de bonnes ventes au Japon avec les noms de Yoshikata Amano et Uematsu aux commandes respectives du charac-design et l'OST. Un staff possédant ces deux illustres artistes au générique pique forcément la curiosité au vif. Malgré son concept chronophage de mener une vie dans un univers fantasy, les sites montrent du doigt les nombreux aller-retours incessants et l'aspect RPG simplifié. Une légèreté participant pourtant à l'aura du titre. De mon coté, j'avoue ne pas trop aimer le design général, beaucoup trop simpliste et enfantin.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 23:10
FINAL FANTASY XIII épisode 0 - Promise - [Livre, Actu]

Après le succès du roman A Way to a Smile sorti en avril, les éditions Lumen récidivent et s’attaquent cette fois-ci à l’épisode 0 de Final Fantasy XIII : deux romans pour deux épisodes à la popularité aux antipodes. Pour ce nouvel ouvrage, le contenu est énorme : 7 chapitres étalés sur 350 pages… Oui, l’épisode 0 est plus dense que A Way to a Smile et même meilleur ! Explications.

 

On se souvient tous du début explosif de Final Fantasy XIII avec l’arrivée du train de la purge dans la cité suspendue. Tous les personnages principaux (ou presque !) était présentés au beau milieu d’une guérilla spectaculaire et il fallait vite s’attacher à chaque individualité dans ce gros bordel. Pas évident… Surtout que certains d’entre eux comme Lightning, Sazh ou Hoppe avaient en tête plus des intérêts solos que la solidarité groupée, à l’inverse de Snow. Je me souviens avoir trouvé bon nombre de personnages antipathiques à l’époque, Lightning en tête.

L’épisode 0 va corriger tout cela. Pour les deux ou trois retardataires du fond qui n’auraient pas encore fait la trilogie Lightning, profitez de l’initiative des éditions Lumen en vous plongeant dans ce roman racontant les treize jours précédant l’intrigue de FFXIII. Il saura amener en douceur  la présentation des différents héros, plongés dans leur vie « normale » avant que le réveil de deux l’Cie dans les vestiges de Bodhum ne fasse tout basculer.

FINAL FANTASY XIII épisode 0 - Promise - [Livre, Actu]

Chapitre I : Rencontre

Un de mes chapitres préférés vu qu’il décrit le quotidien des soeurs Farron à Bodhum. Les parents des deux orphelines maudites par le destin y sont évoqués par des souvenirs touchants, comme l’attention de Lightning au chevet de sa mère mourante. Ces derniers temps et à cause de son travail, la soldat d’élite réalise qu’elle a négligé l’attention portée à sa sœur cadette et promet de réparer tout cela le jour de son anniversaire. Pendant ce temps, Serah rode autour des vestiges de la cité balnéaire…

Chapitre II : En terre étrangère

Voici l’un des chapitres les plus utiles. Il est question de raconter en détail la découverte de Cocoon par Fang et Vanille juste après leur réveil. Dans le RPG, je me souviens à l’époque avoir été surpris par la facile adaptation des deux guerrières endormies depuis plusieurs siècles dans ce monde moderne. Une incohérence rectifiée par le roman qui prend la peine de décrire le sentiment perplexe des deux l’Cies face à la connaissance de ces nouveaux mœurs. Pour des questions de rythme, on peut comprendre que toute cette partie de l’histoire n’ait pas été racontée dans le jeu.

Chapitre III : Un trésor à nul autre pareil

Un très bon chapitre dédié à Sazh et son fils. De l’achat au bébé chocobo à l’attentat de la centrale d’Euride, l’intensité est très bonne renforcée par la rencontre Sazh/Nabaat, l’officier haut-gradé féminin de la PSICOM, malheureusement transparente dans le RPG. On découvre à travers le drame du papa pilote tout le cynisme et la froideur de cette agence militaire entièrement dédié aux intérêt du gouvernement religieux de Cocoon.

Chapitre IV : Recherches

Peut-être le chapitre le plus important du livre. Il comble grandement une partie scénaristique encore survolée dans Final Fantasy XIII : la capture de Fang par la Cavalerie (la Brigade réaction longue distance) menée par Raines et Rygdea. Se déroulant juste après l’attentat de la centrale énergétique, la belle amazone brune recherche Vanille dont elle avait été contrainte de se séparer pendant leur offensive terroriste. Recherchée par la PSICOM, elle est finalement attrapée par Rygdea et lui fait découvrir les rivalités entre les administrations militaires de l’ordre religieux de Cocoon.  La meilleure partie du livre.

Chapitre V : Amis

Au tour de Hope d’entrer en scène. Beaucoup plus dispensable, ce chapitre raconte un des souvenirs du jeune homme lors d’une visite scolaire avec ses deux meilleurs amis dans la forêt de Sunleth. Sa relation chaotique avec son père reste néanmoins évoquée, renforçant la cohérence avec le jeu.

Chapitre VI : Cadeau

Retour du couple Serah/Snow où est racontée en détail leur journée de shopping à Bodhum dans le quartier commerçant, durant laquelle les symboliques cadeaux tel que le poignard de Lightning et le pendentif de Serah sont achetés. Intéressant à lire sans être le plus passionnant.

Chapitre VII : Demain

Dernier chapitre faisant le lien direct avec le début de FFXIII : l’embarquement du train de la purge vers la cité suspendue. Commençant d’abord par expliquer le pourquoi du comment Fang et Vanille sont devenues l’Cie, la suite du récit se recentre sur la candide rousse, en plein déni de ses responsabilités, voulant  fuir cette Tâche d’élue qui l’étouffe. L’odyssée éprouvante et spirituelle pour tous ces destins (qui se croisent plusieurs fois dans les chapitres et sans se connaitre) est en marche. L’envie de se (re)lancer dans FFXIII est bien là après la lecture de cet excellent roman.

 

Si comme A Way To A Smile, les ventes suivent, on peut espérer  la commercialisation des récits dédiés à FF XIII-2 et Lightning Returns.

Partager cet article
Repost0