Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 18:52

 

"Bonjour! Je suis muet."

"Bonjour! Je suis muet."

- Bouclé en 77h jusqu'au "The end". 80h en entamant le scénario annexe post-game.

- Niveau d'environ 47-49 pour toute l'équipe.

 

Que peut-on attendre de nouveau de la part d'un Dragon Quest en 2018? Eh bien pas grand-chose... Le récit débarque telle une grosse locomotive chargée de ses wagons à clichés, où on peut vérifier un à un qu'ils soient bien tous présents:

- Une histoire d'élu, avec une marque sur la peau, ne se rappelant pas de ses origines? Check!

- La lumière pour contrer le monde des ténèbres? Check!

- L'amie d'enfance secrètement amoureuse du héros? Mais oui, m'a p'tite dame! J'ai aussi! Check!

- Le voleur au grand coeur? Et allez! Check!

- La guérisseuse hihihi toute douce, toute gentille? Un peu, mon neveu! Check!

- Le gros méchant démon qui veut dominer le monde? Naan... Ils n'ont quand même pas... MAIS SI ! Check!

Bon, on va s'arrêter là.

Oui, on peut récupérer la tenue du héros du 8e épisode.

Oui, on peut récupérer la tenue du héros du 8e épisode.

Les environnements sont très jolis. Merci le moteur Unreal.Les environnements sont très jolis. Merci le moteur Unreal.
Les environnements sont très jolis. Merci le moteur Unreal.Les environnements sont très jolis. Merci le moteur Unreal.
Les environnements sont très jolis. Merci le moteur Unreal.Les environnements sont très jolis. Merci le moteur Unreal.

Les environnements sont très jolis. Merci le moteur Unreal.

Il y a un défaut qui m'a surtout agacé, ce sont les temps de chargements entre chaque zone et c'est dommage. L'exploration à la FFXII, c'était il y a plus de 10 ans et c'est dur de s'y remettre après un New-york magnifique avec Spidey ou encore la Bolivie massive de Ghost Recon. Ne parlons même pas du map thème qui peut prendre la tête à force ou du système de sauvegarde, assez lourd.

Le système de combat ne prend aucun risque mais garde son efficacité.Le système de combat ne prend aucun risque mais garde son efficacité.
Le système de combat ne prend aucun risque mais garde son efficacité.Le système de combat ne prend aucun risque mais garde son efficacité.

Le système de combat ne prend aucun risque mais garde son efficacité.

Heureusement, il y a la sauvegarde automatique. Car oui, la licence fondatrice du genre J-RPG fait quand même quelques p'tits efforts pour rattraper son siècle. Les derniers DQ visuellement n'étaient pas vilains (loin de là) et le moteur Unreal fait merveille sur cet épisode: oui, il est beau et propre dans son aspect manga cartoon.

Le héros part à l'origine de ses racines et fera des rencontres inoubliables.Le héros part à l'origine de ses racines et fera des rencontres inoubliables.

Le héros part à l'origine de ses racines et fera des rencontres inoubliables.

Si la nostalgie arrivera sans trop de mal à faire passer la pilule, l'humour décapant et très second degré n'en oublie pas pour autant la tragédie. Libre à vous une fois le scénar' bouclé d'en rester là ou alors d'en découdre pour de bon avec les derniers secrets du jeu. En effet, la tour du temps permet au joueur de revivre le récit à un moment clé pour le faire basculer dans une autre direction.

Sans doute le passage le plus émouvant du jeu...
Sans doute le passage le plus émouvant du jeu...

Sans doute le passage le plus émouvant du jeu...

C'est pas une mauvaise idée pour prolonger une durée de vie déjà conséquente malgré une facilité bien présente... ou pas! La résurrection réussie à 100% est compliquée (seule Serena l'avait dans mon équipe) et certains boss ne se gêneront pas de vous renvoyer en arrière d'une simple pichenette, vous rappelant à vos devoirs de grind. Avec le système de la forge, ces derniers se montrent plutôt ludiques (la Drasilian Armor se débloque vite). Les damiers d'évolution font dans le classique mais peuvent réserver quelques bonus surprises.

Pas de miracle: la longueur du récit affiche un rythme irrégulier.

Pas de miracle: la longueur du récit affiche un rythme irrégulier.

"Enfin! J'ai un peu la classe."

"Enfin! J'ai un peu la classe."

En gros, DQ reste DQ: efficace sans être fou-fou d'originalité, il peut dire merci à l'humour, à son post-game riche et à la sacro-sainte nostalgie d'une belle époque pour tirer son épingle du jeu.

 

Ma note sur Sens Critique: 7+/10

Partager cet article
Repost0

commentaires

Flikvictor 18/04/2019 20:08

Les prochains tests seront consacrés aux suites de Tomb Raider, le Rise (ça fait des mois que je dois le mettre en ligne) et bien sur le Shadow. Concernant le J-RPG, le genre devient désuet face aux open worlds massifs sortis ces 5 dernières années même si la production jap' est revenue au top. J'avoue que les one-shot comme DQ ou FF m'attirent moins qu'avant. Je voudrais plutôt me consacrer aux licences ayant choisis le format saga ou série comme les Legend of The Heroes. Un orientation de goût de la part de l'orphelin de Suikoden que je suis, qui aime retrouver le même univers sous plusieurs épisodes.

Greg Armatory 14/04/2019 21:23

je connais cette série que de nom, mais ça donne pas trop envie, les RPG japonais j'avoue qu'il y a longtemps que c'est plus ma tasse de saké en tout cas un avis plus mitigé que d'habitude
sinon bah j'attends de voir ton test du shadow, tiens un article que j'ai publié concernant le Tomb Raider dont je rêve : http://dartetdamour.hautetfort.com/archive/2018/09/17/le-tomb-raider-dont-je-reve-jeux-video-6085227.html