Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 18:49
GOLDEN SUN [Test express]

9 GRAPHISMES

On ne va pas se mentir... C'est le plus beau RPG disponible sur GBA (avec sa suite évidemment). *mode vieux/on* Je me rappelle l'émerveillement des yeux à la publication des premieres images à l'époque. *mode vieux/off*

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Du tour par tour nerveux et efficace, avec des invocations parfaitement calibrées pour un gameplay très réussi.

 

8 MUSIQUES

A partir du moment où Sakuraba réussit son map thème, c'est très bon signe pour le reste de l'OST. Du bon boulot dans l'ensemble.

 

6 PERSONNAGES

On a malheureusement connu plus attachant et surtout plus mémorable que Val et Garet.

 

7 SCENARIO

Ca se laisse suivre avec une fin surprenante, appelant le joueur à commencer sans attendre le second épisode.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans GBA Test express
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 19:52
[Revue de test] THE LEGEND OF ZELDA, A Link Between Worlds

                                                     Le lien sacré.

Ayant fait le remake sur GBA il y a un peu moins de 10 ans, c'est avec une certaine excitation que j'attends cette suite reprenant le même univers sans oublier les musiques.

Les bonnes notes pleuvent mais avec une certaine retenue sur les sites français car l'aspect visuel pouvant déplaire et la grande facilité du jeu ternissent un peu ces retrouvailles mythique. Pourtant, chez Gameblog, on parle de challenge alors que JV.com précise qu'il faut débloquer le mode Héros pour enfin rencontrer de la difficulté. Reste que la liberté d'exploration (pas d'ordre imposé) affiche une inspiration bienvenue des titres occidentaux. Certains sites affirment même que le gros Zelda inédit prévu sur WiiU doit garder ce concept. En attendant, un peu de nostalgie (mais à dose raisonnable)  ne peut pas faire de mal.

 

 

                                                     [Test express]

[Revue de test] THE LEGEND OF ZELDA, A Link Between Worlds

8 GRAPHISMES

Tout l'univers de A Link to the Past est entièrement modélisé en 3D. Soigné, le visuel fait penser à des personnages en pâte à modeler. L'aspect mignon et coloré correcpond bien à la direction artistique voulue sur cet épisode.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Rien n'a changé au niveau gameplay hormis cette compétence graffiti permettant à Link de parcourir tous les éléments muraux du décor. L'exploration s'en trouve enrichie.

 

8 MUSIQUES

On retrouve certains thèmes légendaires avec d'autres nouvelles pistes bien agréables à écouter.

 

6 PERSONNAGES

Zelda et Link, on les connait par coeur et nous jouent une fois de plus leur registre habituel. On appréciera surtout le personnage de Lavio (cynique dans ses motivations) et son identité révélée à la fin du jeu.

 

5 SCENAR

Heureusement que c'est la suite d'un Zelda daté de 20 ans. Parce qu'en 2014, j'aurais envie d'être bien plus sévère sur la note sur ce récit naif et très simplet. Son identité reste cohérente avec celui lancé par son illustre prédécesseur donc je met la moyenne.

Repost 0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 21:02
SUIKODEN IV [Test express]

Des environnements vastes mais vides, des couleurs ternes et une modélisation juste correcte (mais supérieure à Suikoden III.) forment un rendu de copie passable dans l'ensemble.

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Adieu les combats à 6 personnages, ils ne sont désormais que 4 par joute. Cela n'enlève rien à l'efficacité du système bien rodé. Autre gros point fort: les batailles navales sont addictives.

 

7 MUSIQUES

L'ambiance maritime est bien rendue mais la musique de l'introduction jouée à l'accordéon est une horreur à écouter. Cette série nous avait pourtant habitué à des ouvertures musicales somptueuses. Ici, c'est la douche froide.

 

7 PERSONNAGE

Lalzo (nom officiel du héros) a une présence bien trop creuse pour une telle licence. Idem pour l'ensemble du casting. Seul Lino En Kundes et la pirate Kika arrivent à respirer une once de charisme. On peut remarquer aussi un bon nombre de guerrières sexy (Mitsuba, America). Heureusement, Viki et Jeane ne nous ont pas abandonné pour mieux encaisser ce naufrage.

 

7 SCENARIO

Des secrets à découvrir et des liens à trouver entre certains personnages, surtout avec le héros forcément. L'univers était prometteur mais Konami n'avait visiblement pas envie de s'investir beaucoup dans cet épisode, affaiblissant le prestige durement gagné par les 3 précédents épisodes.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans PS2 Test express
commenter cet article
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 11:41
[Revue de test] FINAL FANTASY XIV: A Realm Reborn

                                                    Le retour du roi.

L'heure de la revanche semble avoir sonné pour Final Fantasy XIV. Disponible depuis fin août, le MMORPG pharaonique de Square enix, sur lequel la firme mise beaucoup pour se dépêtrer d'une situation financière délicate, rencontre un gros succès dès son lancement. Mais succès ne va pas sans conséquence: les serveurs ont tiré la langue comme ce n'est pas permis. La réaction du producteur ne s'est pas faite attendre avec des excuses publiques et des promesses sur des ajustements déjà commencés. On le sait, le lancement d'un MMO reste un peu compliqué mais SE est bien décidé à ne rien laissé au hasard. Certains sites ont déjà donné une note malgré la jeunesse du produit et reconnaissent que FFXIV mérite de remporter un beau succès: accessible, riche avec un excellent système de jobs, il faut pourtant posséder un PC de course pour bien en profiter visuellement. La version PS3, sans surprise, est bien dessous techniquement. Un argument qui me fait attendre sereinement la version PS4 l'année prochaine où d'ici là, les serveurs seront déjà bien installés et plus stables.

 

 

                   Test express (mise à jour du 27/04/16)

[Revue de test] FINAL FANTASY XIV: A Realm Reborn

8 GRAPHISMES

Des environnements bien construits, visuellement très fins offrant une grande variété de paysages (forêts, déserts, campagne...) comme n'importe quel RPG. 

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Il est parfaitement jouable au PAD sur la console de Sony. Pour communiquer, c'est plus compliqué et le clavier devient indispensable. Sinon, les macro font très bien le travail. Les combats sont techniquement très solides en plus d'être spectaculaires! Le duel face à l'Ultima Arma en est le parfait exemple.

 

9 MUSIQUES

Les musiques d'ambiance sont réussies (le thème du camp Amalj'aa). Certains thèmes de combat finissent aussi par tourner en boucle dans notre tête. On est content de constater le retour en grande forme de notre cher Uematsu.

 

7 PERSONNAGE

La belle Y'shtola domine un casting pauvre en intérêt durant le premier arc narratif. Heureusement, d'autres seconds rôles commencent un peu à s'épaissir sur le second arc.

 

7 SCENARIO

De qualité très inégale (MMO oblige?), il faut être très patient avant de voir décoller du concret. En gros, le second arc narratif faisant le lien avec l'extension Heavensward est de loin le plus intéressant avec ses trahisons et ses complots politiques. Le background d'Eorzea reste quant à lui irréprochable. A voir par la suite...

Repost 0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 12:19
TALES OF XILLIA [Test express]

Pas mal de carences techniques qui entâchent le beau tableau coloré de Rieze Maxia et c'est dommage pour une exclue PS3. C'est certes plus joli que Graces f mais inférieur à un Vesperia sorti pourtant bien plus tôt.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Le principe des liaisons est fantastique, les attaques sont belles et lumineuses. Tout ça sous une forme ultra-dynamique ayant fait la renommée de la série. La légende n'est pas ternie.

 

7 MUSIQUES

Des mélodies travaillées et agréables mais assez génériques dans l'ensemble au point d'en avoir retenu aucune, à mon grand regret. Par contre la chanson d'Ayumi Hamasaki est très entrainante lors de l'intro animée.

 

9 PERSONNAGES

Grosse qualité de cet épisode avec Milla Maxwell qui s'avère être une leader implacable malgré son apparence de bimbo californienne peu futée. Ne jamais se fier à l'enveloppe. Alvin, Rowen J.Ilbert et Gaius sont également les catalyseurs de ce casting très attachant.

 

On reste en terrain connu avec les ingrédients habituels mais beaucoup mieux utilisés que dans le précédent épisode. Comme on a le choix du héros, je vous conseille vivement de choisir Milla pour vivre certains moments inoubliables.

 

Vous pouvez lire mon avis plus développé à cet article: Tales of Xilla [Partie vécue]

Repost 0
Published by Flikvictor - dans PS3 Test express
commenter cet article

PARTIE ACTUELLE

BLUE REFLECTION

 

Tags