Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 19:48

Fire Emblem Path of Radiance test

 

7 GRAPHISMES

A part les cinématiques soignées au rendu assez inédit, le reste ne rend pas hommage à la puissance de la Gamecube. Néanmoins c'est propre et très coloré, suffisant pour être agréable à l'oeil.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Comme toujours, ce critère est irréprochable. le concept de la mort définitive couplée au pierre/papier/ciseau est le fer de lance de la saga. L'ajout d'unités animales renforce la richesse tactique.

 

7 MUSIQUES

Celle des préparatifs avant chaque combat est excellente. Les autres ne m'ont pas marqué.

 

9 PERSONNAGES

Ike est un gros balèze en combat. Ses facultés exceptionnelles font oublier son caractère assez classique de héros sans peur et sans reproche. Titania et Soren sont par contre des lieutenants très marquants.

 

8 SCENARIO

Rien d'original mais peu importe. Le rythme, les révélations et les évènements répondent présent pour nous captiver jusqu'à la fin et surtout faire la suite!

Repost 0
Published by Flikvictor - dans GameCube Test express
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 18:35

Fire Emblem test

 

6 GRAPHISMES

Assez austères, ils rajoutent un cachet pittoresque finalement bienvenu à l'oeuvre. Les artworks des personnages sont agréables à regarder sans pour autant s'extasier non plus.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Une réussite désormais légendaire à la licence avec son système pierre/papier/ciseau. Les soutiens permettent de créer des liens et d'en apprendre plus sur nos héros, afin de voir éclore la vraie conclusion de leur destinée.

 

7 MUSIQUES

Discrètes mais efficaces. Juste ce qu'il faut pour ne pas lasser le joueur pendant de trops longues joutes.

 

10 PERSONNAGES

Le summum. Magnifiques, attachants, drôles, classes et surprenant, les protagonistes n'en finissent pas de nous émerveiller au point de refaire les combats en cas de mort subite. Lyndis, Eliwood et Hector forment un trio magique qui vous marquera jusqu'à la fin de votre vie.

 

8 SCENARIO

Des dragons, des complots, des rebondissements... Tout fan d'heroic-fantasy sera aux anges.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans GBA Test express
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 00:03

Tomb Raider Reboot test et notes

 

                                                 Le sacre d'une reine mère.

Que fait Lara Croft dans un blog dédié aux RPG? Comme je l'ai écris précédemment, la présence de mécanismes empruntés au genre donne naissance à des titres hybrides. En plus d'être édité par un certain Square Enix, ce reboot luxieux de cette licence légendaire allie exploration (ingrédient déjà connu) et amélioration de l'aventurière par un arbre de compétences et un système d'Xp. Même si GK reconnait qu'on est loin d'un RPG classique, le genre s'invite bien dans le gameplay de ce Tomb Raider unanimement salué pour ses graphismes soignés et son exploration prenante. Même l'approche plus humaine de Lara  est applaudie malgré le risque de basculer dans le registre godiche. Les seconds rôles sont par contre taillés en pièces. L'orientation artistique, très "Hunter Games", semble donc réussir à ce retour très surveillé. Je pense suspendre ma partie de Ninokuni pour m'y essayer prochainement.

 

 

                                                           [Test express]

 

Tomb Raider Reboot

 

10 GRAPHISMES

Avec Square Enix comme distributeur, le studio Crystal Dynamics s'est mis une pression monstre et rend finalement un travail aussi magnifique que le moteur Crystal Tools du géant japonais. Les textures sont impressionnantes de détails et la modélisation bien finie. Un vrai boulot d'artiste.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Le RPG s'invite chez Lara avec un système d'Xp parfaitement adapté au jeu d'action. On est accroché par l'appât du gain pour chaque découverte de reliques et de matériaux. On peut tuer la faune environnante pour monter aussi en puissance. Sans être aussi poussée que Resonance of Fate, l'amélioration des armes reste sympa. Les QTE à la Shenmue servent très bien les joutes d'action survitaminées.

 

8 MUSIQUES

Angoissantes, nerveuses, elles accompagnent bien le joueur dans son voyage au bout de l'enfer.

 

6 PERSONNAGES

Avec sa fragilité plus perceptible, Lara Croft est plus humaine donc plus attachante mais ses tueries engendrées à grande échelle sont totalement incohérentes avec sa soi-disante stature de débutante, détail pourtant fortement appuyé pendant la promo du jeu. Le reste du casting est creux, rabaissant l'intrigue à une série B.

 

7 SCENARIO

Juste ce qu'il faut en mystères pour maintenir le joueur en haleine. Le concept de l'île maudite n'est pas nouveau mais la tension du rythme est si éprouvant qu'on ressent les mêmes maux que notre belle archéologue dans son odyssée de la souffrance.

 

Vous pouvez lire mon avis plus développé à cet article:

               TOMB RAIDER Reboot [Partie vécue]

Repost 0
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 20:11

Ninokuni-test-et-notes.jpg

 

                                                     Le retour de la féérie.

Aujourd'hui sort la dernière grosse production de Level-5, associé au studio Ghibli: le trés attendu Ni No Kuni, La Vengeance de la Sorcière Céleste. La plupart des sites arrivent à s'accorder sur la qualité de la réalisation magnifique dotée d'une ambiance féérique tenant ses promesses. Est-ce vraiment une surprise lorsqu'on connait l'historique des deux studios en matière d'animation? Pas vraiment. Les musiques de Joe Hisaishi sont également saluées et décrites comme enchanteresses.

Le système de combat ne permettant pas de contrôler totalement les actions des alliés fait office de petit bémol ainsi que le rythme de l'histoire. C'est surtout sur ce critère que mon inquiétude reste la plus grande mais aprés tout, rien ne vaut une bonne partie en immersion pour vérifier cela.

 

                                                            [Test express]

[Revue de test] NI NO KUNI [Test express]

9 GRAPHISMES

Level 5 bichonne sa propre légende avec cette réalisation typée dessin animé. Un visuel coloré certes connu chez le développeur mais toujours aussi maitrisé. On a enfin une belle map monde en full 3D comme au temps des RPG 32 bits. Ca fait du bien!

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Complet dans son ensemble et volumineux avec ses 400 "familiers" (des petites créatures comme Pokémon) à capturer, les combats offrent de beaux challenges. Le levelling sera nécessaire pour surmonter les obstacles et la gestion des PM est le plus délicat durant les joutes. Heureusement, l'utilisation de la skill "défense" au bon moment offre des récompenses.

 

8 MUSIQUES

De belles mélodies entrainantes. Joe Hisaishi a réalisé une OST de qualité.

 

7 PERSONNAGE

Oliver et sa joyeuse bande sont très attachants à défaut d'être un casting mémorable. C'est toujours ça de pris.

 

7 SCENARIO

Enfin quelque chose d'intéressant dans un RPG Level 5. La détermination d'Oliver à retrouver sa mère vivante touche un peu la corde sensible. C'est toute la force de ce récit bon enfant mais bien écrit. Dommage que la fin soit expédiée en 2 coups de cuillère à pot.

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 23:46

Rogue Galaxy test

 

8 GRAPHISMES

Pour son ultime production sur PS2, Level 5 met le paquet avec son cel-shading toujours aussi appliqué. Les cinématiques sont absolument somptueuses mais trop rares hélas.

 

7 SYSTEME DE COMBAT

Dynamique, jouable mais pas aussi marquant qu'une production tri-Ace. Les combats sont très nombreux et vers la fin du jeu, la lassitude gagne du terrain.

 

8 MUSIQUES

Notre tympan est bien chouchouté dans ce RPG. Mention spéciale à l'obsédante et répétitive "The Relic's Song" accompagnant l'époustouflant combat final.

 

7 PERSONNAGE

Jaster Rogue peinera à faire oublier un Vyse le voleur bleu malgré un rebondissement visuellement fantastique. Kisala, Zegram ou encore la sculpturale Lilika auront du mal à rester dans les mémoires.

 

5 SCENAR

Une fois encore, ça ne passe pas avec cette nouvelle aventure made in Level 5. Le récit déjà pauvre question originalité est noyé par l'exploration interminable de donjons étouffants (Aaaah, les tours Gladius...). Pas assez d'humour, trop de ressemblances avec Final Fantasy XII, l'odyssée de Jaster Rogue déçoit.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans PS2 Test express
commenter cet article

PARTIE ACTUELLE

BLUE REFLECTION

 

Tags