Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 21:17
[Revue de test] DRAGON'S CROWN

Se faire un dragon en double.

La sortie US étant enfin arrivée, plusieurs sites ne se sont pas fait prier pour tester la dernière merveille de vanillaware, éditée par Atlus. Ce beat'em all/RPG entièrement en 2D aux couleurs chatoyantes est l'une des grosses sortie de 2014 aux cotés de Tales of Xillia 2 et Lightning Returns. Jeux vidéo.fr est bien emballé en parlant du jeu presque parfait de sa catégorie. Le fun du multi, les graphismes hypnotiques, les musiques envoutantes et le système de jeu bien huilé sont applaudis et c'est une excellente nouvelle. Seul le scénario se montre décevant mais vu le genre, est-ce vraiment important? La 2D aura toujours une place particulière dans le coeur des joueurs et vanillaware l'a bien compris.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans PS3 Revue de tests
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 19:15
[Revue de test] TIME AND ETERNITY

                                                   Le divorce, vite!

On peut dire que NIS America a raté son rendez-vous avec ce titre disponible depuis fin juin. Le rendu anime aurait pu être un bon tremplin, surtout après l'excellent Ninokuni, mais le reste ne suit pas. Le système de combat est jugé limité et répétitif avec une difficulté mal jaugée, le scénario est insipide (une histoire de mariage maudit) et les personnages secondaires ne font rien pour remonter le niveau. Ce RPG se fait démonter partout là où il passe et la moyenne se montre impitoyable. Inutile donc de se ruer et mieux vaut attendre les blockbusters du mois d'août: Tales of Xillia et Final Fantasy XIV.

 

Repost 0
Published by Flikvictor - dans PS3 Revue de tests
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 22:40

Atelier Ayesha test et notes

 

                                                             La valse des 6.

Aprés Ninokuni et avant le Fire Emblem prévu sur 3DS prévu pour avril, voilà que se pointe la charmante Ayesha avec un nouveau Atelier sur PS3. Ca ne fera jamais que le 4e depuis la sortie de la machine: une productivité bienvenue mais stagnante sur sa qualité. Tous les sites s'étant penchés sur le cas de la petite dernière s'alignent pratiquement sur la même note. Une fois encore, les personnages et le scénario récoltent le bonnet d'âne tandis que que le gameplay se montre bien plus souple que les précédentes productions. Si l'amélioration des combats a ses chances de convaincre, la simplication de l'alchimie risque de faire tirer la tronche aux afficionados. Malgré la modélisation réussie des personnages et quelques musiques poétiques, ce nouveau titre de Gust joue hélas dans le registre dispensable sauf pour les fans, bien sur.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans PS3 Revue de tests
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 00:03

Tomb Raider Reboot test et notes

 

                                                 Le sacre d'une reine mère.

Que fait Lara Croft dans un blog dédié aux RPG? Comme je l'ai écris précédemment, la présence de mécanismes empruntés au genre donne naissance à des titres hybrides. En plus d'être édité par un certain Square Enix, ce reboot luxieux de cette licence légendaire allie exploration (ingrédient déjà connu) et amélioration de l'aventurière par un arbre de compétences et un système d'Xp. Même si GK reconnait qu'on est loin d'un RPG classique, le genre s'invite bien dans le gameplay de ce Tomb Raider unanimement salué pour ses graphismes soignés et son exploration prenante. Même l'approche plus humaine de Lara  est applaudie malgré le risque de basculer dans le registre godiche. Les seconds rôles sont par contre taillés en pièces. L'orientation artistique, très "Hunter Games", semble donc réussir à ce retour très surveillé. Je pense suspendre ma partie de Ninokuni pour m'y essayer prochainement.

 

 

                                                           [Test express]

 

Tomb Raider Reboot

 

10 GRAPHISMES

Avec Square Enix comme distributeur, le studio Crystal Dynamics s'est mis une pression monstre et rend finalement un travail aussi magnifique que le moteur Crystal Tools du géant japonais. Les textures sont impressionnantes de détails et la modélisation bien finie. Un vrai boulot d'artiste.

 

9 SYSTEME DE COMBAT

Le RPG s'invite chez Lara avec un système d'Xp parfaitement adapté au jeu d'action. On est accroché par l'appât du gain pour chaque découverte de reliques et de matériaux. On peut tuer la faune environnante pour monter aussi en puissance. Sans être aussi poussée que Resonance of Fate, l'amélioration des armes reste sympa. Les QTE à la Shenmue servent très bien les joutes d'action survitaminées.

 

8 MUSIQUES

Angoissantes, nerveuses, elles accompagnent bien le joueur dans son voyage au bout de l'enfer.

 

6 PERSONNAGES

Avec sa fragilité plus perceptible, Lara Croft est plus humaine donc plus attachante mais ses tueries engendrées à grande échelle sont totalement incohérentes avec sa soi-disante stature de débutante, détail pourtant fortement appuyé pendant la promo du jeu. Le reste du casting est creux, rabaissant l'intrigue à une série B.

 

7 SCENARIO

Juste ce qu'il faut en mystères pour maintenir le joueur en haleine. Le concept de l'île maudite n'est pas nouveau mais la tension du rythme est si éprouvant qu'on ressent les mêmes maux que notre belle archéologue dans son odyssée de la souffrance.

 

Vous pouvez lire mon avis plus développé à cet article:

               TOMB RAIDER Reboot [Partie vécue]

Repost 0
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 20:11

Ninokuni-test-et-notes.jpg

 

                                                     Le retour de la féérie.

Aujourd'hui sort la dernière grosse production de Level-5, associé au studio Ghibli: le trés attendu Ni No Kuni, La Vengeance de la Sorcière Céleste. La plupart des sites arrivent à s'accorder sur la qualité de la réalisation magnifique dotée d'une ambiance féérique tenant ses promesses. Est-ce vraiment une surprise lorsqu'on connait l'historique des deux studios en matière d'animation? Pas vraiment. Les musiques de Joe Hisaishi sont également saluées et décrites comme enchanteresses.

Le système de combat ne permettant pas de contrôler totalement les actions des alliés fait office de petit bémol ainsi que le rythme de l'histoire. C'est surtout sur ce critère que mon inquiétude reste la plus grande mais aprés tout, rien ne vaut une bonne partie en immersion pour vérifier cela.

 

                                                            [Test express]

[Revue de test] NI NO KUNI [Test express]

9 GRAPHISMES

Level 5 bichonne sa propre légende avec cette réalisation typée dessin animé. Un visuel coloré certes connu chez le développeur mais toujours aussi maitrisé. On a enfin une belle map monde en full 3D comme au temps des RPG 32 bits. Ca fait du bien!

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Complet dans son ensemble et volumineux avec ses 400 "familiers" (des petites créatures comme Pokémon) à capturer, les combats offrent de beaux challenges. Le levelling sera nécessaire pour surmonter les obstacles et la gestion des PM est le plus délicat durant les joutes. Heureusement, l'utilisation de la skill "défense" au bon moment offre des récompenses.

 

8 MUSIQUES

De belles mélodies entrainantes. Joe Hisaishi a réalisé une OST de qualité.

 

7 PERSONNAGE

Oliver et sa joyeuse bande sont très attachants à défaut d'être un casting mémorable. C'est toujours ça de pris.

 

7 SCENARIO

Enfin quelque chose d'intéressant dans un RPG Level 5. La détermination d'Oliver à retrouver sa mère vivante touche un peu la corde sensible. C'est toute la force de ce récit bon enfant mais bien écrit. Dommage que la fin soit expédiée en 2 coups de cuillère à pot.

Repost 0

PARTIE ACTUELLE

FINAL FANTASY XV

 

Tags