Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 21:47

 

Multipliant les annonces gros calibres (Dissidia, Deus Ex...), Square Enix a rempli d'étoiles les yeux de milliers de joueurs passionnés de J-RPG en dégainant enfin Star Ocean: Integrity and Faithlessness, le cinquième volet officiel de la série. Une annonce que j'attendais depuis 2 ans, en 2003 lorsque la PS4 fût présentée qui permet de remettre tri-Ace sur les rails.

STAR OCEAN 5 sur PS4, tri-Ace soutenu par Square Enix [Actu]

Tri-Ace, le valet presque fidèle au roi Square Enix.

A l'époque de Resonnance of Fate où tri-Ace avait préféré faire les yeux doux à Sega, il n'était pas évident au studio de retrouver les faveurs du géant Square et pourtant... Ce dernier a continué à lui faire confiance , permettant une sous-traitance importante sur FF XIII-2 et Lightning returns, les seuls gros projets consoles de salon sur lesquels la firme aux triples A ait pu travailler ces 5 dernières années. Son rachat par une société spécialisée dans le jeu mobile aurait pu faire craindre le pire mais heureusement, les licences Star Ocean et autre Valkyrie Profile sont détenues par Square.

 

Un artisan au savoir-faire rare pour les systèmes de combat dynamique.

Aprés avoir conçu des bijoux de gameplay avec les systèmes de combat respectifs de Star Ocean 4 et Resonnance of Fate, il est évident que Square ne peut se passer d'un sous-traitant aussi doué. Tel un ogre vorace, le géant du J-RPG cherche les meilleurs partenaires pour développer ses jeux en occident et étendre sa toile: pour le Japon, le constat est le même. Le fait de posséder une précision de conception digne d'un hologer suisse dans ses gameplay dynamiques permet à tri-Ace de rester dans l'estime de son roi, lui autorisant de travailler sur ses licences cultes.

STAR OCEAN 5 sur PS4, tri-Ace soutenu par Square Enix [Actu]

La nouveauté sur ce nouveau Star Ocean sera basée sur l'absence de transition entre les combats et l'importance accordée à la distance entre les adversaires, influant ainsi sur les combos. Plutôt réjouissant quant on sait que c'est également le facteur de distance qui a fait tout le sel des combats de Resonnance of Fate.

 

Une direction artistique fidèle à elle-même.

Les premières images affichent sans détour la couleur: le jeu restera dans l'esprit des précédents avec des héros typés manga dans un environnement réaliste, se risquant à un rendu similaire aux figurines PVC. Je préfère néanmoins cette orientation vers une identité conforme aux codes japonais car si je veux incarner un héros ayant une gueule à la John Shepard, j'ai largement le choix vers le marché occidental.

STAR OCEAN 5 sur PS4, tri-Ace soutenu par Square Enix [Actu]

Pour être franc, je n'attends pas une quelconque révolution scénaristique ou une grande profondeur dans le casting, même si la volonté de tri-Ace est de s'inspirer du troisième épisode, considéré à juste titre comme le meilleur. L'essentiel de mes attentes sont basées sur le gameplay, le contenu aussi gigantesque que les précédents et une bande-son bien dévastatrice de Motoi Sakuraba qui, croisons les doigts, sache puiser efficacement dans son talent. On attend plus que la confirmation d'une sortie occidentale et ça sera parfait, en espérant d'autres annonces aussi réjouissantes dans un futur proche.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans Actualité
commenter cet article
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 19:39
FINAL FANTASY Type-0. [BD/Manga]

Ecrit par Hiroki Chiba, cet adaption manga du hit de Square Enix raconte les premiers évènements du récit avec des séquences inédites, permettant de donner plus d’ampleur à un début déjà bien tonitruant. Premier ouvrage de Takatoshi Shiozawa sur l’univers d’Orience, le mangaka a également travaillé sur la jeunesse de Kurasame, l’instructeur de la classe zéro, dont l’édition chez Ki-Oon est prévue début juin chez nous. Une bonne nouvelle qui permettra d’enrichir nos connaissances sur les évènements d’Orience.

 

Qu’est ce que la classe zéro ?

Structuré en quatre chapitres, tout commence à la date du 12 Lune-pluie 842 par le débarquement aérien de la classe zéro sur le Dominion de Rubrum. Un brouilleur cristallin lancé par l’empire Milite, responsable des hostilités, paralyse toute la magie des troupes du Dominion. Beaucoup de jeunes recrues se font massacrer sans pitié par les unités du Peristylium blanc. Dans ce bain de sang et dépourvu des pouvoirs du cristal, même le puissant Bahamut appelé en renfort doit s’incliner face aux tirs croisés des vaisseaux impériaux. Tout semble perdu quant surgit soudain 12 nouvelles recrues aidées d’Odin qui retourne complètement la situation. Cet escadron de la mort n’est autre que la fameuse classe zéro du Dominion, dont l’existence ne semblait être qu’une légende urbaine. Dotés d’une puissance magique sans égal, les jeunes officiers d’élite ne sont nullement atteints par les effets néfastes du brouilleur cristallin et commencent leur impitoyable reconquête.

FINAL FANTASY Type-0. [BD/Manga]

Entre inédit et déjà vécu.

Le manga alterne des séquences nouvelles avec les évènements connus dans le jeu. Beaucoup d’action avec des scènes de combats (qu’on ne verra pas dans notre partie) auxquelles se rajoutent des interactions intéressantes entre certains membres du casting. Sice et Nine ne peuvent visiblement pas se sentir (rien d’étonnant vu leur sale caractère) et se font rappeler à l’ordre par la studieuse Queen, parfaitement à sa place dans son rôle d’élément modèle. Le couple Rem/Machina n’est pas oublié avec, à leur actif, un évènement tragique passé et un combat d’entrainement contre la classe zéro pour prouver leur valeur. Des allusions sont également faites sur un plausible amour entre le brun tourmenté (son frère ainé Izana est mort) et la talentueuse magicienne aux yeux rouges. Dans le camp des antagonistes, le soldat alpha fait une spectaculaire apparition et donne du fil à retordre à nos super élèves. On assiste aussi au largage de la bombe ultima sur la confédération de Lorica où réside un immense cratère sur la map du jeu.

 

Des personnages fidèlement retranscrits. 

« Shiozawa-san est parvenu à se les approprier. » témoigne Tetsuya Nomura sur une page du manga. Les portraits de chacun est reconnaissable de suite et l’intrigue s’appuie sur le pouvoir d’amnésie du cristal frappant les protagonistes dès que l’un de leurs proches décède. Un principe froid et sans pitié qui rend presque nos héros indifférents, conscients de l’handicap des sentiments dans la volonté à poursuivre une guerre.

Un manga satisfaisant que je conseille de lire avant de commencer le RPG éponyme, permettant de mettre un pied dans Orience et son sanglant conflit.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans BD-Manga
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 19:40
FINAL FANTASY Type-0 HD, présentation du collector [Actu]

Après FF XIV : A Realm Reborn, c’est le deuxième gros collector de la licence disponible sur PS4 . Au moment où j’écris cet article, j’ai environ 30 heures de partie sur Type-0 et le doux parfum de chef-d’œuvre est bien parti pour chatouiller mes narines. Pour ce titre s’annonçant exceptionnel, intéressons-nous à cet enrobage limité des plus aguicheurs.  

 

A sa réception, je dois avouer que je ne m’attendais pas à une boite aussi grande, adapté au format de l’artbook que je croyais plus petit. Comme d’habitude, on est en présence d’un beau bouquin à la couverture rigide très fourni en croquis et arts d’étude. Il donne un aperçu salivant de ce qui nous attend dans Final Fantasy Type-0 . La direction artistique y est parfaitement à son avantage.

FINAL FANTASY Type-0 HD, présentation du collector [Actu]
FINAL FANTASY Type-0 HD, présentation du collector [Actu]

On va enchainer avec  le manga, deuxième gros morceau de ce collector. Riche de ses 200 pages, le récit raconte certains évènements se déroulant en parallèle de l’intrigue, des séquences que le RPG   zappe pour des raisons de rythme. Un excellent bonus dont je ferais une critique plus complète, permettant de s’immerger plus facilement dans le monde d’Orience.

FINAL FANTASY Type-0 HD, présentation du collector [Actu]

Le disque du jeu se trouve dans un remarquable steelbook métallique doré en aspect or fin. L’art d’Amano représentant les deux déesses y est bien mis en valeur. A la gauche du bluray, dans l’autre partie du boitier se trouve le code pour la démo de Final Fantasy XV, le gros argument marketing mis en avant par la firme. Derrière le code d’enregistrement du jeu se trouve l’habituel CD avec des extrait de l’OST .

FINAL FANTASY Type-0 HD, présentation du collector [Actu]

Terminons par le contenu le plus fantaisiste avec les cinq cartes à l’image des eidolons (Ifrit, Shiva, Diabolos, Odin, Bahamut). Elles sont d’aspect glacé et au format de celles utilisées par Ace.

FINAL FANTASY Type-0 HD, présentation du collector [Actu]

Pour environ 30€ de plus par rapport au prix du jeu, voilà un collector bien fourni pour tout ceux voulant plonger sans détour  dans l’histoire d’Orience, le nouvel univers de la mythologie Fabula Nova Crystallis.

FINAL FANTASY Type-0 HD, présentation du collector [Actu]
Repost 0
Published by Flikvictor - dans Collector Actualité
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 21:20

Dispo depuis le 20 mars dernier dans une démo ô combien attendue, voici enfin l’occasion inespérée d’avoir un premier contact avec le mastodonte de SE. Considéré avec Witcher 3 comme l’un des RPG les plus en vue de cette génération, on va voir si cette attente est méritée à juste titre.

FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]

« On s’était dit rendez-vous dans… presque 10 ans ! »

Lorsque l’écran-titre s’affiche, il y a une certaine émotion qui peut se faire ressentir. « Depuis 2006, tout de même… Il était temps ! » peut-on penser sans mal. Le début fait dans le classique : le réveil du héros et de ses comparses dans un campement en pleine nature. La voiture étant en panne à la station-service, notre cher Noctis n’a pas assez de liquide pour payer les réparations (un comble pour un prince!) mais quand on est un héros de Final Fantasy, on sait bien qu’il faut inévitablement chasser du monstre pour gagner sa croûte.

FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]
FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]

Ca tombe bien : un gigantesque Behemoth terrorise la région et la revente d’une de ses cornes rapportera un pactole de plus de 20000 gils. C’est largement suffisant pour payer le devis de réparation de la belle Cindy, mécanicienne chargée de dorloter la caisse du prince. On peut regretter le design sexy trop appuyé de la jeune femme, qui tombe dans le vulgaire. Mais on se gardera bien de reprocher aux développeurs d’être de trop obsédés, non, non.

FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]

Un noble dans l’Amérique profonde.

Je n’ai pas traqué le gros cornu de suite. J’ai d’abord exploré, admiré pas mal de textures photo-réalistes ainsi que les quelques bagnoles circulant sur les routes. Première surprise, les modèles mécaniques m’ont donné l’impression d’être dans l’Amérique des années 50. Choix étonnant mais pas condamnable, au contraire.

FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]
FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]

Lorsque j’ai fait débarquer le groupe de Noctis au relais à chocobo, gargote perdue  dans les bois non loin d’une route secondaire, j’ai cru rejouer un remake de Delivrance. Quatre citadins dont notre prince fashion victim avec sa coiffure Vivelle dop contrastent avec les occupants du snack, aux habits très rudimentaires. Heureusement qu’il y a des chocobos à quelques mètres pour nous rappeler que nous sommes dans un Final Fantasy car le message serait plutôt : bienvenue chez les cul-terreux dans l’Amérique profonde !

FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]
FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]

Le démon de la forêt.

La traque du behemoth, gros morceau de cette démo, se fait en plusieurs étapes. Noctis doit d’abord trouver des indices, corvée rapidement expédiée car un monstre aussi gigantesque laisse forcément des traces. Ensuite vient une séquence de cache-cache avec la bête au cœur de la forêt pour découvrir son antre.

FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]
FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]

Square alterne des phases de gameplay avec des cinématiques bien cogitées. Le premier affrontement se solde par un échec cuisant pour le prince baroudeur. Il faudra aller se taper l’exploration d’une grotte (unique donjon de la démo) pour faire l’acquisition d’une invocation (magnifique Ramuh!) afin de faire mordre définitivement la poussière à cette créature.

FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]

Une première impression satisfaisante mais…

Je dois avouer que le système de combat ne m’a pas emballé. Faute à une gestion médiocre de la caméra ? Sans doute mais l’orientation 100% action a de quoi déconcerter. On ne contrôle que Noctis et il faut arriver à gérer l’offensive et la défense avec le bouton L1 et la touche « carré ». Une pression sur le pavé tactile permet d’accéder aux items pour se soigner si besoin. La mise en scène brouillonne des combats est à revoir, ça ne va pas du tout. La région est vaste mais vide : on peut espérer que Square va combler son terrain de jeu. Il y a bon nombre de cabanes fermées qui devraient normalement abriter des PNJ offrant des quêtes. Il est déplorable de constater un mur invisible autour du lac. Lorsqu’on choisit l’orientation action, on va jusqu’au bout du concept et pas à moitié.

FINAL FANTASY XV Episode Duscae [Partie vécue]

Graphiquement c’est vraiment beau mais irrégulier. Le bitume fait plus vrai que nature mais le muret de la route a une texture au rendu très quelconque. C’est l’inconvénient d’avoir une caméra libre à 360°, on peut vérifier chaque recoin pour un éventuel oubli de finition. Mais Square a affirmé être à environ 80% du rendu visuel espéré. Il reste donc du peaufinage à faire.

 

Il va falloir encore attendre.

Ca fait presque 3 ans que le jeu est en développement et la firme a dépassé tout juste les 55% du parcours. Pour 2015, c’est mort mais ça on le savait déjà. Par contre, je pensais qu’une sortie en 2016 serait tout à fait plausible mais à la vue de cette démo, je commence à douter. Si le titre sort en décembre 2016 au Japon, ça serait pas mal mais inutile de se faire des illusions : en France, l’année 2017 semble désormais la plus crédible.

Repost 0
Published by Flikvictor - dans Partie vécue
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 21:51
[Revue de test] FINAL FANTASY Type-0 HD [Test express]

                                              "Nous sommes venus!"

Ben oui, mon p'tit Ace... Tu es venu et mieux vaut tard que jamais. Mais rassure-toi, Sa Majesté Noctis fait pire que toi. Bon, sans trop de surprise, c'est assez partagé sur divers sites. La construction du jeu (par les missions) rappelle inévitablement qu'il a été d'abord conçu pour un support portable. Des problèmes de caméra sont également signalés sur IGN et je dois avouer de mon coté, aprés 2 heures de partie, que la réalisation technique sur certains éléments de décor fait peine à voir. Heureusement, la modélisation des personnages est soignée (sans être extraordinaire) et l'ambiance violente change des précédentes directions artistiques. Le système de combat dynamique promet de belles joutes malgré un contrôle pas toujours précis. Une audace qui risque de partager, comme d'habitude.

 

                                                         [Test express]

[Revue de test] FINAL FANTASY Type-0 HD [Test express]

Malgré une remodélisation des personnages, les décors ne suivent pas. certaines textures grossières piquent les yeux, il faut bien l'avouer. La direction artistique utilisant des effets visuels vieillis (pour rappeler la 2e guerre mondiale) fait office de cache-misère.

 

8 SYSTEME DE COMBAT

Fun, rapide et dynamique, il est très jouable malgré les contraintes imposées (un seul item possible en raccourci). Le fait que chaque élève possède son propre gameplay enrichit l'ensemble. Mais on revient vite à abuser des gunners (Ace, King, Carter...) car ils sont les plus pratiques.

 

8 MUSIQUES

Ishimoto retranscrit fidèlement une ambiance guerrière avec quelques thèmes particulièrement réussis: la chanson Bump of Chicken, Tempus Finis, Something Lurking, What Become of Us...

 

7 PERSONNAGE

On a connu plus creusé en matière de casting même s'il s'avère attachant. L'intrigue s'attarde surtout sur le tandem Rem/ Machina tandis qu'Ace et sa classe 0 se contente d'être fidèle à un stéréotype bien défini.

 

9 SCENARIO

A cause de sa narration nécessitant plusieurs parties, on peut passer à coté de pas mal de détails. Comptez au minimum un new game+ pour comprendre les grandes lignes. Il reste ensuite l'encyclopédie pour s'abreuver de tous les à-cotés. Reste une très bonne intrigue dotée d'un final inoubliable.

Repost 0

PARTIE ACTUELLE

FINAL FANTASY XV

 

Tags