Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2020 4 30 /04 /avril /2020 13:40
THE LEGEND OF HEROES: Trails of Cold Steel II [Test]

Alors que l'annonce de la sortie occidentale du 4e épisode est tombée, j'ai pu profiter du confinement pour me lancer dans la (lourde) digestion du second épisode de la saga de Falcom. Après la conclusion dramatique du premier opus, l'heure de la revanche semble avoir sonné pour Rean et ses compagnons.

 

- Acte 1, 2 et Finale terminé en 60h/Mode normal (level 128-130 env.)
- Epilogue joué en 3h jusqu'au donjon final inutile - Fin définitive vue sur Youtube.

 

Autant j'avais bien apprécié le 1er épisode (noté 8/10), autant cette suite data-disc trouve vite ses limites: trop de contenu recyclé, trop (bien trop) de combats et pas assez de mise en scène. Tous les défauts du premier nous sautent à la figure façon puissance 2 et deviennent pénibles à supporter. La structure du récit est plus libre grâce à l'aéronef, nous permettant de voyager où bon nous semble. Ensuite les musiques sont entrainantes et réussies. Ce sont les 2 grosses qualités de cette suite où on peut rajouter le plaisir de retrouver la classe VII et l'univers de la licence.

 

La magie et les conflits géopolitiques d'Erebonia sont de retour. La magie et les conflits géopolitiques d'Erebonia sont de retour.

La magie et les conflits géopolitiques d'Erebonia sont de retour.

Admirez ces graphismes magnifiques dignes des derniers AAA. Naan, je rigole...

Admirez ces graphismes magnifiques dignes des derniers AAA. Naan, je rigole...

La mise en scène cheap et statique des longs dialogues s'alternent avec des combats titanesques contre des boss ultra-cheatés. Ces derniers n'en auront rien à foutre des crafts longs et couteux appliqués aux personnages. Du coup, on est obligé de bourriner en enchainant les grosses furies/magies ad nauseam pour en finir au plus vite, sinon on y passe une éternité.

Les artworks ont changé par rapport au 1er épisode. Les effets restent saisissants.Les artworks ont changé par rapport au 1er épisode. Les effets restent saisissants.
Les artworks ont changé par rapport au 1er épisode. Les effets restent saisissants.Les artworks ont changé par rapport au 1er épisode. Les effets restent saisissants.

Les artworks ont changé par rapport au 1er épisode. Les effets restent saisissants.

Malgré ses améliorations, le système de combat devient bourrin et sans aucune finesse tactique. Tout est basé sur le remplissage de la jauge de CP. Heureusement que les DLC offert sur la version PS4 nous donne une 50e d'items puissants pouvant remplir cette jauge. Si on échoue, le jeu nous propose de recommencer à affaiblissant l'adversaire. On sent l'aveu à demi-caché de Falcom d'avoir proposé des boss trop puissants.

On retrouve les anciens personnages mais aussi de nouveaux, guères rassurantsOn retrouve les anciens personnages mais aussi de nouveaux, guères rassurants

On retrouve les anciens personnages mais aussi de nouveaux, guères rassurants

La classe VII prend connaissance de ses objectifs, mais retrouver Crow est prioritaire.

La classe VII prend connaissance de ses objectifs, mais retrouver Crow est prioritaire.

Passons maintenant à l'épilogue de la honte. Les concepteurs ont visiblement pensé qu'on n'en a pas assez chié dans le donjon final (du chapitre du même nom). Du coup, alors qu'on pense visionner l'épilogue tranquille, et bien non! On doit se retaper un dernier donjon encore plus dur et un ultime boss recyclé du 1er épisode. Pour quel intérêt finalement? Pouvoir visionner la dernière conclusion, convenue, banale, vue et revue 100 fois pour un amateur de J-RPG.

Quel tombeur ce Rean... Certains de nos choix vont influer sur l'heureuse élue finale.Quel tombeur ce Rean... Certains de nos choix vont influer sur l'heureuse élue finale.
Quel tombeur ce Rean... Certains de nos choix vont influer sur l'heureuse élue finale.Quel tombeur ce Rean... Certains de nos choix vont influer sur l'heureuse élue finale.

Quel tombeur ce Rean... Certains de nos choix vont influer sur l'heureuse élue finale.

Les combats de mechas sont longs mais prenants et assez faciles.
Les combats de mechas sont longs mais prenants et assez faciles.

Les combats de mechas sont longs mais prenants et assez faciles.

Mais chez Falcom, on estime qu'il faut obligatoirement faire chier un maximum les joueurs pour arriver au bout. Un choix idiot qui gâche la conclusion (banale en plus, je le répète) de cette suite. Enchainer sur le 3 épisode attendra car avec ses choix débiles, l'éditeur a juste réussi à me faire saturer de sa série.

L'épilogue aurait se clôturer là. Tout le contenu ensuite est inutile.

L'épilogue aurait se clôturer là. Tout le contenu ensuite est inutile.

Partager cet article

Repost0

commentaires