Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 19:39
FINAL FANTASY Type-0. [BD/Manga]

Ecrit par Hiroki Chiba, cet adaption manga du hit de Square Enix raconte les premiers évènements du récit avec des séquences inédites, permettant de donner plus d’ampleur à un début déjà bien tonitruant. Premier ouvrage de Takatoshi Shiozawa sur l’univers d’Orience, le mangaka a également travaillé sur la jeunesse de Kurasame, l’instructeur de la classe zéro, dont l’édition chez Ki-Oon est prévue début juin chez nous. Une bonne nouvelle qui permettra d’enrichir nos connaissances sur les évènements d’Orience.

 

Qu’est ce que la classe zéro ?

Structuré en quatre chapitres, tout commence à la date du 12 Lune-pluie 842 par le débarquement aérien de la classe zéro sur le Dominion de Rubrum. Un brouilleur cristallin lancé par l’empire Milite, responsable des hostilités, paralyse toute la magie des troupes du Dominion. Beaucoup de jeunes recrues se font massacrer sans pitié par les unités du Peristylium blanc. Dans ce bain de sang et dépourvu des pouvoirs du cristal, même le puissant Bahamut appelé en renfort doit s’incliner face aux tirs croisés des vaisseaux impériaux. Tout semble perdu quant surgit soudain 12 nouvelles recrues aidées d’Odin qui retourne complètement la situation. Cet escadron de la mort n’est autre que la fameuse classe zéro du Dominion, dont l’existence ne semblait être qu’une légende urbaine. Dotés d’une puissance magique sans égal, les jeunes officiers d’élite ne sont nullement atteints par les effets néfastes du brouilleur cristallin et commencent leur impitoyable reconquête.

FINAL FANTASY Type-0. [BD/Manga]

Entre inédit et déjà vécu.

Le manga alterne des séquences nouvelles avec les évènements connus dans le jeu. Beaucoup d’action avec des scènes de combats (qu’on ne verra pas dans notre partie) auxquelles se rajoutent des interactions intéressantes entre certains membres du casting. Sice et Nine ne peuvent visiblement pas se sentir (rien d’étonnant vu leur sale caractère) et se font rappeler à l’ordre par la studieuse Queen, parfaitement à sa place dans son rôle d’élément modèle. Le couple Rem/Machina n’est pas oublié avec, à leur actif, un évènement tragique passé et un combat d’entrainement contre la classe zéro pour prouver leur valeur. Des allusions sont également faites sur un plausible amour entre le brun tourmenté (son frère ainé Izana est mort) et la talentueuse magicienne aux yeux rouges. Dans le camp des antagonistes, le soldat alpha fait une spectaculaire apparition et donne du fil à retordre à nos super élèves. On assiste aussi au largage de la bombe ultima sur la confédération de Lorica où réside un immense cratère sur la map du jeu.

 

Des personnages fidèlement retranscrits. 

« Shiozawa-san est parvenu à se les approprier. » témoigne Tetsuya Nomura sur une page du manga. Les portraits de chacun est reconnaissable de suite et l’intrigue s’appuie sur le pouvoir d’amnésie du cristal frappant les protagonistes dès que l’un de leurs proches décède. Un principe froid et sans pitié qui rend presque nos héros indifférents, conscients de l’handicap des sentiments dans la volonté à poursuivre une guerre.

Un manga satisfaisant que je conseille de lire avant de commencer le RPG éponyme, permettant de mettre un pied dans Orience et son sanglant conflit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Flikvictor - dans BD-Manga
commenter cet article

commentaires

PARTIE ACTUELLE

FINAL FANTASY XV

 

Tags